1- Fraude et canular de la « pandémie » de coronavirus « covid-19 » prouvée

ge

  • 1. 0. Le « virus » « sars cov2 » de la « maladie » « covid19 » n’a jamais été isolé
  • 1. 1. Les chiffres « covid19 » sont frauduleux – Les chiffres du CDC sont frauduleux
  • 1. 2. « Covid-19 » : Virus de grippe – Pas de vraie distinction « covid », rhume, grippe – Le « covid » remplace la grippe – Le « covid-19 » s’éteindra naturellement tout seul en fin de saison
  • 1. 3. Canular de la « crise » de « pandémie » de Coronavirus « Covid-19 » : De nombreux exemples prouvés d’ hôpitaux fermés, vides, des tentes d’hôpitaux extérieurs mobiles vides, etc., pour créer une fausse vraie surcharge dans les autres. Les cliniques et hôpitaux privés à proximité aussi restés vides.
  • 1. 4. La controverse inutile, contradictoire, frauduleuse, du traitement par hydroxychloroquine
  • 1. 5. Règles contradictoires des gouvernements
  • 1. 6. Les médias-menteurs, censure frauduleuse médiatique – Censure frauduleuse communiste sur internet – Ingénierie sociale de la censure médiatique
  • 1. 7. Pas assez soi-disant de respirateurs
  • 1. 8. Masques inutiles et néfastes obligatoires
  • 1. 9. Tests 100% non-fiables inutiles
  • 1. 10. Administration aux hommes de médicaments à usage vétérinaire
  • 1. 11. Les études « Discovery », « Recovery », etc., sont des fraudes
  • 1. 12. Le confinement de toute la population pas du tout nécessaire, mais néfaste et voulu
  • 1. 13. Les personnes âgées pensionnaires des EPHAD pas traitées et euthanasiées
  • 1. 14. Des lois dictatoriales liberticides communistes pour un contrôle totalitaire
  • 1. 15. « Vaccin covid-19 » : Programme d’identification numérique « ID 2020 », Bill Gates et O.M.S – Tatouage à micro-aiguilles à points quantiques, enzyme de bioluminescence Luciférase, modification de l’ADN, fausses vaccinations, etc. – Le « vaccin » « covid-19 » n’est pas un vaccin mais un tatouage à point quantiques à luciférase & luciférine, fait pour modifier le fonctionnement de l’ADN, fait pour le marquage et le contrôle biotechnologique des individus à tous les niveaux, avec à terme une drastique dépopulation mondiale – Fraude sur l’immunité – Qui est Bill Gates
  • 1. 16. Un « exercice mondial de grave pandémie » Event 201 en octobre 2019
  • 1. 17. Programme de quarantaine prévu pour novembre 2019
  • 1. 18. La fondation Rockefeller prédit la « pandémie »
  • 1. 19. « Prêts » bancaires prévus aux « états » pour « renflouer le déficit causé par le « coronavirus »
  • 1. 20. Les mesures de gestion de la « crise » de la « pandémie » covid-19 ont un déroulement copié-collé dans tous les pays
  • 1. 21. Centre John Hopkins en 2017 : « Corovax, la pandémie 2025-2028 » – Un scénario futuriste de risque pour la santé publique des communicateurs
  • 1. 22. Un virus respiratoire très contagieux issu de la chauve-souris fabriqué en 2015
  • 1. 23. Une vidéo d’Harry Vox du 21 octobre 2014 montre que ce plan était en vigueur
  • 1. 24. Coronavirus « covid19 » annoncé aux JO 2012 de Londres
  • 1. 25. Une bande dessinée de 2012 financée par l’Union Européenne a prédit une pandémie avec les mondialistes en sauveurs de la planète d’un virus mortel et des quarantaines draconiennes
  • 1. 26. Le film « Contagion » annonçait en 2011 une « pandémie » similaire
  • 1. 27. Tentative antérieure frauduleuse en 2009 de « pandémie » de soi-disant virus de grippe porcine
  • 1. 28. « Pandémie » de coronavirus prédite par la CIA depuis 2005
  • 1. 29. Coronavirus prédit dans un roman de 1981
  • 1. 30. Un livre d’il y a 70 ans a prédit que les masques faciaux feraient respecter la conformité

2- La « pandémie » « covid-19 » camoufle l’épidémie du syndrome des micro-ondes et 5G

3- « Covid-19 », grippe des chemtrails, et manque de vitamine D

4 – « covid-19 », cas pratique d’ingénierie sociale, crise planifiée et programme frauduleux de « grand reset »

5 – « Pandémie » « Covid-19 », fraude de la secte mondialiste luciférienne pour mettre en place son gouvernement mondial communiste

Les gens pensaient pouvoir avoir une bonne économie et un pays libre et stable sans fondement moral

Mascarade du « covid-19 »

“Coronavirus” (“Covid-19”) Hoax (Anglais)

 

1. Fraude de la « crise » de la « pandémie »  « Covid-19 » prouvée

Publiée depuis le 30 mars 2020. Les liens les plus anciens sont en haut de liste. Les liens les plus récents sont en bas de liste.

Les articles VO peuvent être facilement traduits avec le traducteur de google chrome. Les vidéos VO peuvent être traduites par sous-titres automatiques approximatifs mais compréhensibles : Sous-titres ⇒ Paramètres  ⇒ sous-titres ⇒ traduire automatiquement.

1. 0. Le « virus » « sars cov2 » de la « maladie » « covid19 » n’a jamais été isolé

Interview Dr Stefano Scoglio (candidat 2018 au Nobel de médecine) qui détruit la fraude « pandémie » « covid-19 »

Officiellement du CDC, il n’y aucun isolat de « virus covid-19 »

Document « CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel », révision 6 du 1er déc. 2020, page 42, «Caractéristiques de performance», 2ème paragraphe, 2ème phrase : «Puisqu’AUCUN ISOLAT de virus quantifié du 2019-nCoV n’est actuellement disponible…» [Autre lien du document] (Id. rév. 2 du 15/03/2020 page 35)

Ci-dessus, le CDC écrit officiellement que le « virus du covid » n’a PAS été isolé. Ce « virus covid » n’existe PAS.

1. 1 – Les chiffres « covid19 » sont frauduleux

La grippe porcine H1N1 de 2009 a comptabilisé ≈ 500 000 morts dans le monde contre > 200 000 « officiellement » pour le « covid19 », et il n’y a pas eu les restrictions de liberté et l’arrêt économique des pays du monde lors de la grippe porcine comme c’est le cas avec le « covid19 ». De plus les chiffres « officiels » sont au moins huit fois plus élevés que les chiffres réels de morts du « covid » . Il y a déjà en temps normal 2,6 Millions de décès d’infections respiratoires par an dans le monde. La fausse « pandémie » de coronavirus « covid19 » ne changera pas les statistiques de nombre de décès par infections respiratoires ; par ailleurs beaucoup de décès d’autres maladies (y compris la grippe, etc.) sont comptés « covid19 » alors qu’ils ne le sont pas.

La mortalité « covid-19 » est totalement falsifiée : les morts de grippe, pneumonie, crise cardiaque, et d’autres choses, sont comptés en mortalité « covid-19 » ; Les morts dits avec « covid » sont testés avec des tests 100% non-fiables pour diagnostiquer une maladie et qui détectent d’autres coronavirus de pneumonie, grippe, rhume, etc. sont comptés comme des morts du « covid » ; les gens sont morts en réalité d’autre choses : grippe, pneumonie, âge, mort naturelle, mort accidentelle, etc.. Le chiffre « offficiel » de morts du « covid-19 » est frauduleusement gonflé car les morts d’autres causes étiquetés avec « covid » sont comptés morts du « covid ». Non seulement ce chiffre est  frauduleusement gonflé de morts « covid » qui n’en sont pas mais il est 16, 5 fois plus grand qu’il n’est (Selon le CDC lui-même, pour seulement 6% des morts, le « covid » était « la seule cause »). Par conséquent la réalité c’est donc un chiffre,  frauduleusement gonflé de morts « covid » qui n’en sont pas, 16, 5 fois moindre. Non seulement la mortalité 2020 est absolument de même norme que les autres années mais en plus en 2020 il y a plus de morts d’autres choses parce qu’ils n’ont pas été soignés (pas traités), ou pas diagnostiqués (pas d’accès à l’hôpital ou peur) à cause du « covid », donc le chiffre réel 2020 est plus bas que les autres années. En comparaison, par exemple, la tuberculose fait 1, 5 millions de morts/an dans le monde ; La pneumonie fait 7 millions de morts/an dans le monde.

Exemple notoire du mensonge et des faux chiffres « covid19 »

L’Italie sait que c’est un canular !!! Un député hurle « Arrêtez de mentir! J’ai les vrais chiffres » (vidéo VO IT. STANG. 4 min.)

Mortalité USA janvier-mai 2017, 2018, 2019, 2020

Frauduleuse « épidémie » : 98% des décès = plus de 65 ans avec probabilité dérisoire de décès / Population totale française = 0,003%

Source Santé Publique France PDF du 28 jan,vier 2021

Les chiffres du CDC sont frauduleux

Le CDC (Centre américain de contrôle des maladies) est un habitué de la fraude, comme l’a montré sa dissimulation frauduleuse des chiffres montrant l’autisme causé par les vaccins (par l’aluminium des vaccins). Le CDC est une instance privée (pas nationale ni d’État) de lobbies pharmaceutiques, et pourtant il recommande l’OMS (une agence mondialiste de l’ONU, voir plus bas) ; les chiffres de l’OMS aussi sont frauduleux. 

Prédiction d’une épidémie surprise : Dr Fauci janvier 2017

[Mensonge] Fauci : « Le coronavirus sera probablement toujours autour de nous. Je ne vois pas nous en être éradiqué ».

Kary Mullis, Nobel de chimie, inventeur du PCR, à propos de Fauci

1. 2. « Covid-19 » : Virus de grippe

Le « covid-19 » n’est qu’un virus de grippe ; La mortalité est celle de la grippe. La mortalité en 2017 était plus importante qu’en 2020. La grippe a disparu des comptes et le « covid » l’a remplacé, et les morts de grippe, pneumonie, etc., ont été comptés morts du « covid ».

Certains diront : – «Pourquoi donc des gens meurent alors si c’est qu’une grippe ? Je connais des proches même assez jeunes morts du « covid » !» – Eh bien en vérité vous ne savez pas, vous ne savez rien, et vous croyez uniquement ce qu’on vous a dit venant de gens qui ne savent même pas que le virus « covid » n’existe pas ; et le fait de poser cette question ne fait que révéler que votre cerveau est autant programmé qu’eux par le mensonge.

Les gens meurent de surinfection bactérienne, de déficience circulatoire, de réaction inflammatoire et d’hypoxémie. 1° La surinfection bactérienne de la grippe est rendue plus virulente car les bactéries deviennent virulentes par exposition à la sur-pollution électromagnétique, et donc les gens déjà malades et fragilisés meurent de surinfection virulente et aussi parce qu’ils ne sont pas traités ; 2° La surexposition aux champs électromagnétiques artificiels engendre : a) une déficience circulatoire des globules rouges par agglutinements/rouleaux (pouvant facilement provoquer thrombose pulmonaire/infarctus des micros vaisseaux et capillaires) avec une destruction d’une partie des globules rouges ; b) une réaction inflammatoire auto-immune par mort cellulaire causée par agression électromagnétique artificielle ; c) une hypoxémie (trop peu/pas d’oxygène fixé par les globules rouges).

Donc soit les gens meurent morts d’autres choses parce qu’ils n’ont pas été soignés (pas traités), ou pas diagnostiqués (pas d’accès à l’hôpital ou peur) à cause du « covid », soit d’infection non traitée, soit de thrombose pulmonaire/infarctus (caillots poumon, cœur, cerveau), soit par réaction inflammatoire, soit par hypoxémie, soit les respirateurs à pression ventilée détruisent les vaisseaux sanguins pulmonaires très fragilisés, soit les personnes âgées sont euthanasiées passivement ou activement, soit les « vaccins covid » (qui ne sont pas des vaccins) tuent et les morts sont comptés « covid ».

Pourquoi donc des instances publiques recommandent le vaccin contre la grippe contre le « covid » ? Et pourquoi le « covid » n’affecte réellement gravement que ceux vaccinés contre la grippe ? Et pourquoi le vaccin contre la grippe serait protecteur contre le « covid » ? Parce que le « covid » est un virus de grippe.

«le Covid-19 … nous savons maintenant qu’il s’agit d’une grippe normale » – Pays-Bas : le corps médical se mobilise – vidéo STFR

Pas de vraie distinction entre « covid », rhume, grippe

Pourquoi de telles de troubles indéfinitions et communes indistinctions entre « covid » et grippe ? Parce que le « covid » est un virus de grippe.

Le « covid » remplace la grippe 
Le « covid-19 » s’éteindra naturellement tout seul en fin de saison

Pr Didier Raoult, directeur IHU Méditerranée Infection : «Il n’y a pas une seule infection virale pulmonaire qui ne soit pas saisonnière».

Pourquoi donc le « Covid-19 » s’éteindra naturellement tout seul en fin de saison ? Parce que c’est un  virus de grippe.

1. 3 – Canular de la « crise » de « pandémie » de Coronavirus « Covid-19 » : De nombreux exemples prouvés d’ hôpitaux fermés, vides, des tentes d’hôpitaux extérieurs mobiles vides, etc., pour créer une fausse vraie surcharge dans les autres. Les cliniques et hôpitaux privés à proximité aussi restés vides. 

Cliniques et hôpitaux privés vides, et beaucoup d’hôpitaux publics sont resté vides. Les hôpitaux publics sont soi-disant surchargés par l’afflux de malades et doivent soi-disant trier les « patients qui vivront » de « ceux qui mourront » ; et des malades sont transférés d’un bout à l’autre du pays, alors que les cliniques et hôpitaux privés à proximité restent vides (alors que le gouvernement a les pouvoirs de réquisitionner par l’état d’urgence sanitaire). Rien que cela prouve la fraude.

1. 4 – La controverse inutile contradictoire frauduleuse du traitement par hydroxychloroquine 

Le traitement par hydroxychloroquine est prescrit par l’IHU Méditerranée Infection (¹).

(¹) Pr Didier Raoult (directeur IHU Méditerranée Infection), ‘Épidémies vrais dangers et fausses alertes – De la grippe aviaire au Covid-19‘, 23 mars 2020 : «Avec la chloroquine le coronavirus est l’infection pulmonaire la plus facile à traiter au monde».

Mais les stocks d’hydroxychloroquine ont soi-disant été « pillés ».

Le gouvernement menteur contre le traitement avec l’hydroxychloroquine tentera de se justifier avec des « études supplémentaires » avec l’hydroxychloroquine qui demanderont des semaines, pour les malades sévères alors que cela ne sert à rien, mais sans traiter les autres. Ensuite le gouvernement admettra l’hydroxychloroquine mais seulement pour les malades sévères alors que cela ne sert à rien car c’est efficace seulement au début de la maladie. Puis le gouvernement à la solde du lobbying pharmaceutique contre le traitement du Covid-19 avec l’hydroxychloroquine, sortira, sans l’annoncer publiquement, un décret du 25 mars n° 2020-214 « autorisant » la prescription de l’hydroxychloroquine en traitement du Covid-19, mais ce décret n’était pas nécessaire car la chloroquine est déjà prescrite depuis longtemps par tout médecin ; ce décret n’autorise la prescription qu’aux médecins d’hôpitaux ; ce décret interdit aux autres médecins la prescription de chloroquine pour le Covid-19 alors qu’elle est efficace seulement au début de la maladie ; ce décret ajoute les antirétroviraux lopinavir/ritonavir inefficaces et aux effets « indésirables plus fréquents”, qui rapportent beaucoup plus à l’industrie pharmaceutique que le traitement efficace et peu cher d’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine. Puis le lendemain un autre décret n° 2020-337 du 26 mars 2020, « complétant » le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020, restreint encore davantage la prescription d’hydroxychloroquine en l’autorisant uniquement «après décision collégiale, dans le respect des recommandations du Haut conseil de la santé publique et, en particulier, de l’indication pour les patients atteints de pneumonie oxygéno-requérante ou d’une défaillance d’organe» (francais.rt.com/france/73239-coronavirus-gouvernement-retouche-son-d%C3%A9cret-autorisant-traitement-chloroquine), alors que la chloroquine est efficace seulement au début de la maladie et ne sert plus à rien pour les malades sévères. Le gouvernement criminel corrompu avec l’industrie pharmaceutique tente par ce nouveau crime de décrédibiliser le traitement simple, efficace et peu cher à base d’hydroxychloroquine pour imposer par la force et le mensonge un traitement plus cher et néfaste de l’industrie pharmaceutique.

Conclusion

Le Pr Didier Raoult a (eu) raison de traiter avec l’hydroxychloroquine car la chloroquine peut être utile à défaut contre des infections « virales ». De plus il fait son travail moral de médecin en ajoutant un antibiotique comme traitement de la surinfection. (Une Étude Américaine a tenté frauduleusement d’affirmer que l’hydroxychloroquine n’est pas bonne contre le Covid-19 et augmente le risque de décès, mais elle a été réfutée par le Pr Raoult comme étant totalement biaisée)

Cependant le Pr Raoult ne dit pas toute la vérité et parle à demi-mots :

Il ne dit pas que cette « pandémie » « covid-19 » est une fraude avec des chiffres totalement falsifiés et gonflés plus de seize fois ;

De plus, il dit faire des tests « covid19 » et traiter les cas « positifs », mais les tests ne sont pas fiables et aucun test ne révèle la souche Covid-19 (ou SARS cov2) ; Alors comment se fait-il qu’il puisse dire que certains sont testés « positifs covid19 » pour être isolés et traités, et que d’autres sont testés « négatifs » et non traités et laissés dans la nature ? C’est de la mascarade ;

Malheureusement cet IHU fait partie du système mondialiste, l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection (page 6) prône la puce RFID : «Installation de puces RFID pour une traçabilité en temps réel des déplacements de personnes et de matières : prévention maximum du risque de contagion». 

Le Pr Raoult est revenu sur ce qu’il avait affirmé précédemment comme : « le covid-19 n’est qu’une épidémie… », « a taux de mortalité de grippe »…,  « saisonnière qui s’éteindra d’elle même »…, « l’épidémie est terminée… ». Mais il a parlé de « deuxième acte ». Une « deuxième vague » est une fraude car il n’y a aucune première vague de « covid-19 » ; il n’y a jamais eu de réelle vague de coronavirus. En conclusion, le Pr Raoult ne contredit pas le protocole du plan mondialiste. Il a précisé plus tard que «si les mêmes tests avaient été faits l’année dernière, il y aurait peut-être eu plus de cas positifs», ce qui sous-entend implicitement que la « pandémie covid-19 » est fausse, mais il ne le dit pas directement.

Le Pr Raoult prône que le « covid-19 » a « muté », prouvant qu’il fait partie du plan malgré des apparences contraires, en rapport ce qui a été dit plus haut au 1. 4. sur : le plan B déjà prévu avec l’annonce frauduleuse d’une mutation du virus. Les « mutations » sont planifiées, voir  : Crise  « covid-19 » planifiée

Le Pr Raoult est pour la vaccination et fait partie de l’opposition contrôlée du système

Le Pr Raoult est pour le nouveau « vaccin covid » à ARNm (sur le « vaccin covid » voir plus bas 1. 15. « Vaccin covid-19 »).

L’arnaque avec l’hydroxychloroquine 

repenser-la-medecine.com, « Les méthodes de truande d’isolement des virus » : « Pour la chloroquine, de ce que j’en ai vu, c’est apparemment un analogue d’anticoagulant qui doit avoir aussi un effet opiacé (dont la puissance est à déterminer) vu qu’il y a des molécules azotés. C’est du genre diantalvic mais en plus puissant en ce qui concerne l’effet anticoagulant.

« Du coup, si c’est utilisé à faible dose, grâce à l’effet anti-inflammatoire (les anticoagulants sont aussi des anti-inflammatoires), une personne peut aller mieux (l’effet anticoagulant sera faible). Mais si c’est utilisé à doses plus fortes, l’effet anticoagulant est important et ça peut aggraver l’état de la personne.

« Donc, l’arnaque, ici, c’est que le médicament va être utilisé à faible dose sur les personnes présentant des symptômes légers (et éventuellement ne faisant pas partie des personnes à risque), mais à fortes doses, ou avec d’autres médicaments à effet anticoagulant (antibiotiques par exemple) sur les personnes plus atteintes ou considérées comme plus fragiles. Donc, généralement, les patients faiblement atteints vont aller mieux grâce au médicament, et les personnes plus gravement atteintes vont aller moins bien (à cause du médicament) ».

Pour beaucoup de personnes, l’hydroxychloroquine est peu/pas nécessaire par rapport à une guérison naturelle. Si l’hydroxychloroquine a une marge d’efficacité, tout devrait (devait) être mis en œuvre pour l’utiliser, mais c’est le contraire qui est fait par le gouvernement : il interdit sa prescription par les médecins libéraux, et il ne recommande même PAS les antibiotiques seuls comme traitement (l’Ordre des médecins contre les protocoles hors législation) et les médecins libéraux eux-mêmes ne prescrivent pas d’antibiotiques pour traiter les malades « covid » au début des symptômes.

Le 27 mai 2020, le gouvernement français a interdit l’hydroxychloroquine pour traiter le « covid-19 » [Communiqué de presse ministère de la santé. Décret du gouvernement] sur une étude frauduleuse publiée dans The Lancet.

La soi-disant méta-analyse ci-dessus « Effets de l’hydroxychloroquine avec ou sans azithromycine sur la mortalité des patients atteitns de covid-19 : revue systématique et méta-analyse » prétend discréditer définitivement le traitement hydroxychloroquine + azithromycine en concluant à une mortalité + grande avec l’l’hydroxychloroquine, mais cette « méta-analyse » est basée sur des nombres biaisés : 1° des nombres avec des morts testés positifs avec des tests non-fiables à 60%, détectant des coronavirus autres de rhume et de grippe ; 2° des nombres avec des morts étiquetés avec « covid » – morts d’autre(s) co-morbidité(s) – comptés en morts du « covid » ; et 3° des nombres avec, selon les auteurs, «nos critères d’inclusion qui ne précisaient pas le stade de la maladie, toutes les études ont été menées avec des patients hospitalisés», non pas une méta-analyse prenant en compte les malades en début de symptômes/maladie, comme le requiert l’efficacité du traitement hydroxychloroquine + azithromycine. La conclusion de cette méta-analyse est une fraude déguisée. Cette « méta-analyse » frauduleuse a été définitivement réfutée par le Pr Perronne ici, et par le Pr Raoult ici.

Cependant, bien qu’il dise des vérités, le Pr Perrone n’est pas aussi fiable : Il ne dit pas que le « covid » n’existe pas ; Il dit aujourd’hui en 2020, que les « vaccins covid » ont été développés trop vite en quelques mois et qu’il faudrait des années pour les développer, mais il a été un fervent défenseur du « vaccin H1N1 » fabriqué lui aussi en quelques mois.

1. 5 – Règles contradictoires des gouvernements 

Des annonces totalement contradictoires sont faites par les gouvernements, telles que : «Les masques sont inutiles et obligatoires» ; «Restez confinés, mais allez travailler» ; «Fermez les commerces et luttez économiquement» ; «Masques obligatoires aussi des fois un peu partout pas partout même dehors» ; «rassemblements interdits et possibles», etc., etc. Tous ces discours contradictoires sont de l’ingénierie sociale pour geler la capacité cérébrale naturelle de réactivité.

Aucun des pays ne disent la fraude du « covid-19 ». Les présidents, gouvernements, ministres, médecins directeurs de la santé et conseillers scientifiques sont tous des menteurs : ils ont affirmé des nombres falsifiés de morts ; qu’un « confinement » était nécessaire » ; que les masques n’étaient pas nécessaires, (ce qui est vrai dans le cadre de la fraude et du canular « covid-19 » mais ce qui est contradictoire dans leur propre contexte de discours), etc., etc.

Le gouvernement aurait – selon certains qui sont à côté de la plaque – laissé en connaissance le « virus » se répandre librement. Mais l’état/gouvernement français n’est qu’agent exécutant de l’oligarchie bancaire, de l’OMS, de l’Union Européenne (elles-mêmes agents de la secte mondialiste). Il y a aussi le scandale d’une ministre de la santé (mariée au directeur de l’INSERM) et d’un premier ministre au courant interdisant la vente libre d’hydroxychloroquine qui a été soigneusement interdite comme « vénéneux » le 13 janvier 2020, deux mois avant ; Sans compter des recommandations contradictoires ; des bureaux de votes ouverts le 15 mars ; et ensuite des mesures de confinement pour la forme avec des joggeurs autorisés, de la gym sur la plage, et des marchés autorisés ! Et les transports en commun toujours pas arrêtés ! Les jardineries ouvertes ! Et les magasins de bricolage ! McDonald’s, Nicolas, Vinted…  Puis par la suite les fermetures seront imposées aux petits entrepreneurs et commerçants, mais pas aux  multinationales (mondialistes), etc., ceci étant destiné à faire mourir les petits de manière à faire facilement accepter ensuite le revenu universel déjà planifié par le World Economic Forum, etc. (voir 4).

Le gouvernement a interdit aux médecins « de ville » de prescrire de l’hydroxychloroquine, mais ils ne prescrivent même pas non plus les antibiotiques (comme l’azythromycine, etc.) qui enrayent la surinfection et évitent la réanimation chez la plupart. Ceci prouve encore une fois de plus la fraude de la « pandémie » car si les patients étaient traités par antibiotiques par leurs médecins de ville, la plupart n’iraient pas en réanimation pour être entubés intubés (alors que l’intubation n’est presque jamais la bonne solution mais plutôt l’oxygénation à fort flux et non-invasive sous surveillance). Mais il ne pourrait plus être annoncé que les hôpitaux sont « surchargés » (ce qui faux).

Ces discours contradictoires (qui sont de l’ingénierie sociale : manipulation mentale & façonnement mental des masses), sont planifiés et coordonnés mondialement, et seulement exécutés  par les gouvernements. L’idéologie mondialiste luciférienne derrière leur permet de dire sans complexe (schizophrénie du mensonge) une chose et son contraire en même temps pour affirmer la même chose.

Ici, d’un côté, le gouvernement utilise les tests non-fiables « positifs » pour affirmer frauduleusement qu’il y a des « cas », ce qui ne signifie rien, et dit en même temps, d’un autre côté, de ne pas considérer des tests « négatifs » pour se croire protégé : C’est le double langage des menteurs professionnels.

Kamran Abbasibmj.m4425, British Medical Journal Covid-19 : politisation, corruption, et suppression de la science (bmj.com/content/371/bmj.m4425)

1. 6. Les médias-menteurs et la censure frauduleuse médiatique

Les médias se moquent ouvertement des gens et les terrorisent avec des chiffres, en montrant des cercueils qui sont des images frauduleuses, avec des faux témoignages d’infirmières disant trier les malades qui vivront (alors que les cliniques et hôpitaux privés à proximité sont au chômage technique), avec des faux reportages d’actrice se retenant de rire en relatant la mort subite d’un proche dès le début d’une toux sans avoir eu aucun symptômes avant, avec des fausses infos.

Censure frauduleuse communiste sur internet

Après avoir censuré les vidéos réfutant le canular « covid » pour « non-respect des règles », puis « Vidéo non-disponible », YouTube censure depuis début 2021 avec le message : « YouTube n’est pas disponible actuellement sur cet appareil ».

Le NY Times dit que le «Grand Reset» est une «théorie du complot» le même jour que le Forum économique mondial le célèbre

Ingénierie sociale de la (frauduleuse) censure médiatique :

Censure : La vérité qui met en danger la survie de la pensée unique mondialiste (mensongère communiste), à travers les agents de sa propagande médiatique, est empêché.

Trucage : Association d’autres discours/commentaires à des images. Par ex., des images d’une guerre passée à un endroit sont utilisées pour appuyer/commenter d’autres infos qui n’ont rien à voir et/ou les gonfler, ou des fausses infos.

Manipulation par omission : Seulement une partie (indifférente) d’une information est divulguée en omettant soigneusement la partie de la même information qui réfute cette même information prise en totalité.

Les médias menteurs tentent de minimiser frauduleusement les effets « indésirables » catastrophiques du « vaccin » du canular « covid » – voir 1. 15 : « Vaccin covid-19 ».

Les « médias » disent que le CDC est une « agence fédérale américaine de santé », ce qui est faux, le CDC est une instance privée lobbyiste travaillant pour Big Pharma. Soit les « médias » sont totalement incompétents, ne vérifient rien et disent n’importe quoi, soit ils mentent. (En outre les nano-particules bien que invisibles à l’oeil nu à l’unité, sont tout à fait visibles en amas formant des matières).

1. 7. Pas assez soi-disant de respirateurs

Pas assez (soi-disant) de respirateurs et refus par le gouvernement des partenaires proposant d’en fabriquer.

1. 8. Masques inutiles et néfastes obligatoires

Une pénurie de stock de masques avait été prévue (mensonge de l’État) : pas assez (soi-disant) de masques pour les médecins et soignants, et les personnes au contact du public dans les supermarchés, policiers, etc, et puis ensuite les masques sont obligatoires partout.

Les masques totalement inutiles ne protègent absolument pas, ce sont des cloaques de bactéries et virus, et ils augmentent dangereusement la réinhalation de gaz carbonique, inhibant l’oxygène, provoquant une hypoxémie et engendrant des dommages neurologiques irréversibles (La privation d’oxygène provoque des dommages neurologiques irréversibles).

Les masques « infectés covid » sont jetés tels quels n’importe où dans les villes et dans la nature : Pour un « virus mortel qui reste sur les surfaces pendant des heures » il n’ y a absolument aucun sacs publics spécifiques pour déchets médicaux infectieuxSacs jaune et noir de Déchets à risques infectieux et biologiques – pour collecter ces déchets contre la propagation de virus et bactéries (comme c’est le cas avec Ebola, grippes, gastro-entérite, etc.). La fraude est aussi prouvée par ce fait.

La contradiction « masques inutiles » vs « masques obligatoires » est un parfait exemple d’ingénierie sociale appliquée dans cette fraude « covid-19 » où la contradiction manifeste bloque le fonctionnement naturel du cerveau qui peut ainsi être piraté (neuro-piratage) et programmé à son insu. Ce type de contradiction déstructure l’appui d’une défense, et le cerveau suivra ce qui est commandé sans aucun recours à la raison et à la conscience morale. Les cerveaux ainsi piratés s’accommodent très bien de ce qui est double, scindé, et contradictoire, avec les deux parties contraires en se focalisant sur l’une et niant l’autre (compartimentation=programmation) et vice versa.

« ATTENTION : CE PRODUIT … NE FOURNIRA AUCUNE PROTECTION CONTRE LE COVID-19 (CORONAVIRUS) OU CONTRE D’AUTRES CONTAMINANTS ». (image fr.sott.net)

«Ce produit ne protège pas des contaminations virales ou infectieuses».

Efficacité du masque ?

[Preuve vapeur que les masques ne protègent en rien]

« Lady gaga » : « Portez un masque. C’est un signe de respect »

signe satanique de respect

Hypocrisie du port du masque

1. 9. Tests 100% non-fiables inutiles 

Le gouvernement et les « scientifiques » corrompus parlant pour lui et agents de la fausse pandémie ont affirmé que les tests de Coronavirus Covid-19 étaient inutiles puis ensuite que les gens seront testés à la fin de l’épidémie pour savoir s’ils ont été contaminés ! C’est le double langage du mensonge.

Les tests 100 % non-fiables n’ont pas été faits pour diagnostiquer (Inventeur du PCR : « avec le PCR… vous pouvez trouver presque n’importe quoi chez n’importe qui ») (Les particules analysées par les virologues sont en fait des débris cellulaires). Ceci qui prouve que les chiffres ne sont qu’une énorme fraude. En outre, les personnes « testées positives » au « covid-19 » ne sont généralement pas malades ni contagieuses  mais immunisées contre un coronavirus de rhume, de grippe, etc., et cependant appelées à tort des « cas », laissant supposer fallacieusement un nombre exponentiel de malades/ infectés/ contagieux. (L’absurdité des « cas » de Covid) (Drosden, l’auteur du test PCR « covid » est une fraude)

Kary Mullis, le biochimiste inventeur de la technologie PCR (réaction en chaîne par polymérase) la considère inappropriée pour détecter une infection virale car son utilisation est prévue pour être une technique de fabrication de réplication des séquences d’ADN jusqu’à des milliards de fois et non pas comme outil de diagnostic de détection des virus. En outre, aucun test ne révèle la souche Covid-19 mais la présence de tous les coronavirus (pneumonies, grippes, rhumes, etc.), ce qui rend les tests inappropriés au diagnostique à cause de la détection de parties de virus morts (personne non-malade et non-contagieuse). Personne ne peut donc être sûrement testé positif au « Covid-19 », d’abord à cause de la non-fiabilité totale des tests et surtout parce que le « covid-19 » est une grippe ; et comme la plupart des gens ont déjà eu un coronavirus (rhume, rhino-pharyngite, bronchite, etc.), le test donnera des faux « positifs » (et aussi des faux « négatifs ») qui seront de toute façon dits porteurs du « covid-19 ».

Les tests faits avec un écouvillon (grand coton tige) pour détecter la présence du coronavirus « covid-19 » ¹ dans les sécrétions nasopharyngées/oropharyngées (arrière nez/arrière bouche-pharynx) s’appelle la technique PCR (Polymerase Chain Reaction) identifiant le « virus » grâce à son chromosome (ARN) ; cette technique est aussi appelée TAAN (Technique d’Amplification des Acides Nucléiques). Le PCR est prétendu être le type de test le plus « fiable », alors qu’il n’a pas du tout été fait  – selon son inventeur Kary Mullis – pour des diagnostics de détection du virus (et le TAAN détecte douze virus en même temps).

¹ « covid-19 », un virus qui n’a jamais été isolé, & qui n’a jamais répondu aux critères/postulats de Koch montrant le lien microbe/maladie.

Document « CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel », révision 6 du 1er décembre 2020, page 42, «Caractéristiques de performance», 2ème §, 2ème phrase : «Puisqu’AUCUN ISOLAT DE VIRUS quantifié du 2019-nCoV n’est actuellement disponible…» [Autre lien du document] (Id. rév. 2 du 15/03/2020,  page 35)

«Les résultats positifs peuvent être dus à une infection passée ou présente NON avec coronavirus SARS-Cov-2» – Johns Hopkins Medicine : Concernant les tests

Johns Hopkins Medicine – Ci-dessus page de juin-juillet 2020

La MAJ au 23 déc. 2020 a repris la même phrase ci-dessus, mais l’a réduite au paragraphe « Sérologique » impliquant tacitement frauduleusement que les autres sortes de tests (moléculaires, PCR, etc.), ne seraient pas non-fiables :

Kary Mullis, Nobel de chimie, créateur du PCR : « Le test PCR ne permet pas de savoir si vous êtes malade » vidéo FR (Autre lien odyssée)

Kary Mullis, nobel de chimie, inventeur du PCR, sur le PCR, les virus, la science, les faux scientifiques et leur agenda, etc.

Reiner Fuellmich, avocat allemand, procès contre Drosden pour crimes contre l’humanité et pour avoir faussé le protocole des tests PCR: « …les tests PCRde Drosten inventés en janvier 2020, comme la direction de l’OMS, qui est sous le contrôle financier de la Chine et de la Fondation Bill & Melinda Gates … recommandés comme référence mondiale pour la détection des infections, ne conviennent pas dans l’approche de détection des infections.« … l’article correspondant pour les tests PCR en tant que méthode de mesure des infections n’est pas seulement un non-sens non scientifique, mais a apparemment été délibérément écrit de telle manière qu’autant de faux positifs que possible aient été créés (et ont donc paniqué le monde). Des universitaires internationaux ont rédigé un article de rétractation appelant le rédacteur en chef du journal à retirer immédiatement ce non-sens. Il a été visionné environ 18 millions de fois jusqu’à présent, la version allemande peut être trouvée ici : www.fuellmich.com/wp-content/uploads/content/newsletter/download/20210110/German_versio_retraction.pdf

« De plus, la deuxième affirmation faite par Drosden, en janvier 2020, selon laquelle il y a des infections asymptomatiques est également fausse. Parce qu’il n’y a rien de tel, comme l’a récemment démontré une grande étude de Wuhan de tous les endroits impliquant 10 millions de personnes. doi.org/10.1038/s41467-020-19802-w ».

COVID – les laboratoires prédateurs de tests sont complices

1. 10. Administration aux hommes de médicaments à usage vétérinaire

1. 11. Les études « Discovery », « Recovery », etc., sont des fraudes

« L’étude DISCOVERY » n’est pas une vraie « étude » scientifique faite pour confirmer ou non le protocole du Dr Raoult, hydroxychloroquine (antipaludique) + azithromycine (antibiotique), car 1) elle ne se fera pas avec l’hydroxychloroquine + l’azithromycine, mais uniquement avec l’hydroxychloroquine ; 2) elle sera sans groupe placebo ; 3) elle ne sera pas en double aveugle ; 4) elle se fera essentiellement sur des malades hospitalisés et principalement sur des maladies avancées pour lesquels la chloroquine ne sert à rien.

Par conséquent cela prouve qu’il est frauduleux d’affirmer que l' »étude » Discovery permettra de conclure sur le protocole du Pr Didier Raoult, comme le disent les « scientifiques » et eux-mêmes et dans les médias.

INSERM : Covid-19 : Démarrage de l’essai clinique Discovery

L’école de médecine de NYU Langone mène aussi un essai truqué « hydroxychloroquine » subventionné par la Fondation Bill & Melinda Gates :

1. 12. Le confinement de toute la population pas du tout nécessaire, mais néfaste et voulu

Les confinements sont totalement inutiles et très néfastes, mais voulus, sévèrement réprimés et sanctionnés, sauf pour les racailles des banlieues.

Même si on reste – pour les besoins de montrer la preuve – dans la logique d’une pandémie « covid » (ce qui n’est pas le cas puisque c’est une fausse pandémie avec un virus qui n’existe pas), on aurait les choses suivantes : 1) des dépistages systématiques (ce qui n’est pas le cas puisque les tests sont totalement non-fiables), 2) des masques et protections pour tout le monde (ce qui n’est pas le cas puisqu’il n’y a pas de virus et que les masques servent à rien), 3) un confinement des personnes testées positives et un traitement adéquat (ce qui ne peut pas être le cas non plus pour les mêmes raisons). Un confinement ne serait – même selon la logique d’une pandémie (ce qui n’est pas le cas) – absolument pas nécessaire mais totalement nuisible. Cette « crise » Covid-19 est une fraude. Il n’y a aucun problème vrai de surcharge des hôpitaux. Aucun confinement n’est justifié.

Non-confinement vs Confinement

Les pays qui n’ont pas confinés (à gauche) sont ceux qui ont nettement moins de morts/millions d’habitants (l’unité de mesure véritable pour montrer la réalité)

1. 13. Les personnes âgées pensionnaires des EPHAD pas traitées et euthanasiées

Le rivotril est du Clonazépam absolument contre-indiqué et létal en cas d’Insuffisance respiratoire grave.

Et toutes ces personnes âgées qui ont été tuées ont bien sûr été comptées mortes du « covid ».

1. 14. Des lois dictatoriales liberticides communistes pour un contrôle totalitaire

L’OMS veut séparer les familles… « De manière sûre et digne »

Ces escrocs criminels et menteurs de l’O.M.S. (financé par Bill Gates) veulent « tester » et enlever des familles ceux qui sont « testés positifs covid19 » alors qu’aucun test ne révèle surement la souche Covid-19 (ou SARS cov2) mais la présence de tous les coronavirus,et en plus à environ seulement 60% d’efficacité. Personne ne peut donc être surement testé positif au « Covid-19 », c’est impossible car la plupart des gens ont déjà eu un coronavirus de rhume, rhino-pharyngite, bronchite, etc., et le test donnera environ 60 % de « positifs » qui seront de toute façon dits « positifs » au « covid19 » ! 

Ce projet de loi ci-dessus, subordonnant les déplacements, transports, lieux et activités, à un test et à un vaccin, a été reporté… à 2021.

Parlement européen : Discussion de l’établissement d’un « certificat de tourisme européen » (autre nom pour passeport vaccinal de déplacement), 2 févr. 2021

1. 15. « Vaccin covid-19 » : Programme d’identification numérique « ID 2020 », Bill Gates et O.M.S – Tatouage à micro-aiguilles à points quantiques, enzyme de bioluminescence Luciférase, modification de l’ADN, fausses vaccinations, etc.

C : Certificate
O :
Of 
V : « 
Vaccination »
ID :
IDentification [numérique]

Le programme d’identification numérique et « vaccinale » ID 2020 (financé par Microsoft et GAVI, c’-à-d. le mondialiste et eugéniste luciférien Bill Gates) a prévu d’associer puçage électronique et « vaccin » contre les pandémies. Le 13 mars 2020, Bill Gates annonçait lui aussi démissionner de Microsoft pour se «consacrer à sa fondation». En réalité, ce mondialiste finance et organise la promotion et la mise en place de la politique de « vaccination » mondiale et d’identification numérique du gouvernement mondial par «capsules implantables chez l’homme» dans le vaccin « Covid-19 ».

IL NE FAUT PAS DIRE « VACCIN » « COVID » : BIOLOGIQUEMENT CE N’EST PAS UN VACCIN MAIS UNE « THÉRAPIE » GÉNIQUE POUR MODIFIER L’ADN (ET EN PLUS LE VIRUS DE « COVID » N’A JAMAIS ÉTÉ ISOLÉ ET N’EXISTE PAS). PARLER DE « VACCIN » C’EST ENTRER D’OFFICE DANS LE PIÈGE POUR ÊTRE CLASSÉ « ANTI-VACCIN ».

Bill Gates dit lui-même que le « vaccin covid » est une preuve d’immunité digitale (numérique = nanotechnologie) :

Vaccin covid19, les Africains des cobayes de BigPharma et Inserm

Vidéo de fausse vaccination 1er ministre du Queensland

Les tentatives de « débunkage » de cette preuve de fausse vaccination en vidéo ci-dessus, par Le monde, 20 minutes, etc., sont ridiculement frauduleuses disant que c’est une fausse scène postérieure pour la démonstration et que la vraie injection a été coupée au montage : Ces médias menteurs n’ont pas honte de prendre les gens pour des imbéciles.

MISE EN SCÈNE DE FAUSSES VACCINATIONS – Vidéo 4 min.

Fauci « vacciné » contre le « covid » le 22 déc. 2020 au bras gauche dit le lendemain avoir un peu mal au bras… droit

Fauci faussement « vacciné »

(Un gros zoom de 1:20 à 1:28 montre bien que la seringue n’est pas une aiguille mais un embout plastique)

Le « vaccin » « covid-19 » n’est pas un vaccin

Le « vaccin covid » qui n’est en rien un « vaccin » contre un virus qui n’existe pas, est en réalité un tatouage à point quantiques à luciférase-luciférine, fait pour modifier le fonctionnement de l’ADN, fait pour le marquage biotechnologique et le contrôle électromagnétique des individus à tous les niveaux, avec à moyen terme une drastique dépopulation mondiale.

L’OMS dit que le « vaccin covid », en fin de compte, ne sert à rien : C’est parce que ce n’est pas un vaccin, parce que le « covid » n’existe pas , il n’a jamais été isolé, et parce que dire des contradictions flagrantes qui sont des impasses c’est de l’ingénierie sociale qui sert à sidérer les esprits des gens pour la mise en place facile, et sans réelle résistance, des restrictions, des lois communistes, etc., du plan mondialiste de grand reset, etc.

Gemma O’Doherty,  journaliste d’investigation en Irlande : «Si le virus n’a pas été scientifiquement isolé… comment pouvons-nous possiblement savoir qu’un vaccin est efficace ?» :

Cette enquête irlandaise sur le Covid montre que le ministère de la Santé refuse de confirmer par écrit l’existence d’un «virus». Confirmation que le virus n’a jamais été isolé. De plus, le CDC a révélé en juillet qu’il n’y avait pas de Covid-19 dans un document intitulé «CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic panel», daté du 13 juillet 2020 [Révision 3 à 5]. Sur la page 39 de ce document intitulé «Caractéristiques de performance», nous voyons écrit «Puisqu’aucun isolat de virus quantifié du 2019-nCoV n’est actuellement disponible…». Alors… Que testent-ils ? Parce que ce n’est pas le virus… dont l’existence n’a pas été prouvée … Ce qui est testé, c’est l’ARN qui est présumé provenir du virus… qui n’a pas été prouvé exister… Alors, de quoi les gens meurent-ils ? Eh bien… La même chose dont ils meurent chaque année !

Màj : Dans le cadre de notre action en justice, nous avions exigé la preuve que ce virus existe réellement [ainsi que] la preuve que les verrouillages ont réellement un impact sur la propagation des virus ; [ainsi que] les masques faciaux sont sûrs et dissuadent la propagation des virus – Ils ne le font pas. Aucune étude de ce type n’existe ; [ainsi que] cette distanciation sociale est basée sur la science – ce n’est pas le cas. C’est inventé ; [ainsi que] cette recherche des contacts a une quelconque incidence sur la propagation d’un virus – bien sûr, ce n’est pas le cas. Cette organisation ici se constitue au fur et à mesure. (Gemma O’Doherty)

Officiellement du CDC, le virus « covid » n’a PAS été isolé 

Document « CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel », révision 6 du 1er décembre 2020, page 42, «Caractéristiques de performance», 2ème §, 2ème phrase : «Puisqu’AUCUN ISOLAT DE VIRUS quantifié du 2019-nCoV n’est actuellement disponible…» [Autre lien du document] (Id. rév. 2 du 15/03/2020,  page 35)

Marlène Schiappa ne veut pas du vaccin « covid »

Les Drs Yeadon et Wodarg demandent une suspension immédiate de toutes les études sur le vaccin cov2

Note d’expertise CriiGEN très alarmante sur les vaccins à ADN / ARN

FDA : Plans de surveillance de l’innocuité et de l’efficacité du vaccin contre la COVID-19 : 22 évènements indésirables possibles du vaccin « covid-19 » page 16  [Autre lien du document]

Mais malgré tous ces effets morbides les médias menteurs tentent quand même (frauduleusement) de minimiser les effets indésirables catastrophiques du « vaccin covid » (ce n’est pas un vaccin et il n’existe pas de virus de covid).

Alexandra Henrion-Caude, généticienne, sur le risque d’infertilité du « vaccin covid »

Alexandra Henrion-Caude, généticienne, sur le  « vaccin » à ARN contre le « covid » dont le « virus » n’a pas été isolé, qui n’est pas un vaccin mais une expérimentation de thérapie génique sur des gens pas malades et qui modifie l’ADN

Luciférase : Tatouage à points quantiques et Lucifer (extraits) :

Un : ID 2020 est un système d’identification numérique mondial et sera attendu de chaque homme, femme et enfant, et est littéralement appelé une marque de certification.

Deux : En raison de mutations en cours avec COVID-19 …, le vaccin contre le coronavirus en cours de développement modifiera notre ADN grâce à une synthèse réelle de notre code génétique individuel à l’aide de l’ARNm et de la technologie CRISPER, qui agit comme des ciseaux en coupant l’ADN à un endroit désigné repéré et supprimant ou insérant une nouvelle séquence avec un code artificiel. Dois-je vous le rappeler; c’est le rêve … transhumaniste.

Trois : Un récent brevet Microsoft, 060606, concerne un autre dispositif implantable à des fins d’achat et de vente, qui est mutuellement couvert par ID 2020 (et est probablement le même projet). C’est un système de crypto-monnaie qui surveille notre activité corporelle – même nos pensées et nos émotions – et récompense chaque personne en fonction de la façon dont elle accomplit sa tâche avec les transactions monétaires.

Quatre : Une minuscule puce d’administration de médicament agira comme un agent contraceptif, désactivant la capacité d’une femme à se reproduire comme le fait de basculer un interrupteur d’éclairage.

Cinq : L’identité numérique comprendra un passeport d’immunité.

Et Six : Pour s’assurer que chaque homme, femme et enfant se conforme aux implémentations obligatoires du One World Order [Un seul Ordre Mondial], Gates et le MIT développent actuellement le «système de vaccination à micro-aiguilles à points quantiques implantable humain». C’est un tatouage sur la main, qui comprendra notre marque d’identification et nos carnets de vaccination.

Vaccin à ARNm de Moderna : Luciférine dissoute avec 66,6 ml de solution 

80% des volontaires qui ont reçu le vaccin ont souffert de blessures. Moderna [ModeRNA : Mode ARN] n’a jamais fabriqué de vaccin avant et n’a que 10 ans.

1ère injection chez un diabétique

Première injection chez un diabétique

Fraude sur l’immunité

Il y a aussi une fraude sur l’immunité contre le « covid-19 » pour faire accepter l’idée d’un incontournable « vaccin ». Par exemple, des annonces mensongères comme : « La moitié des infestés posséderaient une immunité naturelle » mais que « l’immunité ne dure que 3 mois », fait frauduleusement¹ conclure qu’il faudra la vaccination.

¹ La 1ère phrase est au conditionnel pour marquer une chose pas fiable, tandis que la 2ème est une affirmation contre la 1ère.

Des études montrent que l’immunité naturelle existe bel et bien. Il s’agit ici en réalité de l’immunité contre la grippe, le virus du « covid » n’existe pas. Un « vaccin covid » n’est qu’une arnaque.

Depuis l’OMS a dit que le « vaccin covid » n’empêche pas la transmission du « covid ». Preuve qu’il n’existe pas de vaccin contre un virus qui n’existe pas.

L’O.M.S. a modifié, le 13 novembre 2020, la définition de l’immunité collective  contre des décennies de preuves scientifiques épidémiologiques en affirmant que l’immunité collective ne se fait que par la vaccination :

Déclaration de Geat Barrington : « …une population peut être protégée contre un certain virus si un certain seuil de vaccination est atteint. L’immunité collective est obtenue en protégeant les personnes contre un virus, non en les y exposant ».

Qui est Bill Gates

Bill Gates est un mondialiste eugéniste qui veut réduire la population de 15% s’il «fait un vrai bon travail» avec les vaccins et la géoingénierie (chemtrailing ou épandage atmosphérique) pour le compte de la secte mondialiste et son gouvernement mondial communiste.

Bill Gates finance l’OMS (qui n’est qu’un organe mondialiste de big pharma)

Microsoft (Bill Gates) partenaire du satanisme

Microsoft publia le 10 avril 2020, Vendredi Saint (ce n’est pas par hasard), une publicité pour son casque de réalité virtuelle « HoloLens 2 », faisant participer l’artiste-performeuse sataniste Marina Abramovic. Microsoft retira de suite cette publicité de son compte à cause de la pression parce que le public l’avait dénoncée, mais d’autres traces ont été conservées sur internet (autre). Nombre d’artistes satanistes tels que Madonna, Lady Gaga, Rihanna, Bono (groupe U2), Angélina Jolie, Marina Abramovic, etc., sont des messagers de la secte luciférienne mondialiste. Et Bill Gates et sa Fondation, GAVI, l’OMS (une agence mondialiste de destruction de l’humanité financée par Bill Gates), les organisations internationales onusiennes, les GAFA, Microsoft, la Fondation Rockefeller, les grands groupes de multinationales (qui détiennent les groupes de médias grand public dits « mainstream »), les groupes de téléphonie mobile, etc., suivent le même plan mondialiste luciférien.

WIPO 2020060606 : Microsoft : un système de crypto-monnaie utilisant des données d’activité corporelle

Ce brevet WIPO [OMPI : Organisme Mondial de Propriété Intellectuelle] 2020060606 signifie : En 2020 ; Et 060606 signifie 666, le nombre de la bête, et  l’appartenance de ce système à la bête

Pour résumer, ce système breveté ci-dessus par Microsoft intègre le nombre de la bête 666, le puçage nanotechnologique à luciférase/luciférine du « vaccin » « covid » (qui n’est pas un vaccin) pour la géolocalisation, la surveillance des déplacements, le contrôle du comportement par crédit social, couplé à la monnaie numérique. Ce système fait partie du grand reset du Forum Economique Mondial : Crédit de monnaie numérique selon comportement conforme ou non, c’-à-d. peu/pas de crédit de monnaie numérique selon comportement dissident de la pensée unique.

L’UE et l’OMS avaient préparé le coup

Un virus qui ressemble à un coronavirus ?

Sommet Mondial sur la vaccination Bruxelles, 12 septembre 2019 (entête avec une image de synthèse de coronavirus)

Dix actions vers une vaccination pour tous

Chacun devrait pouvoir profiter de la force de la vaccination pour tous.

Malgré la disponibilité de vaccins sûrs et efficaces, le manque d’accès, la pénurie de vaccins, la désinformation, la complaisance à l’égard des risques de maladie, la diminution de la confiance du public dans la valeur des vaccins et les désinvestissements nuisent aux taux de vaccination dans le monde entier.

La vaccination est incontestablement l’une des interventions de santé publique les plus efficaces. Nous devons nous efforcer de maintenir les acquis durement acquis de la vaccination, mais aussi viser à faire plus et à faire mieux, en vue de mettre en place des systèmes de santé efficaces et équitables et de réduire les dommages causés par la maladie et les souffrances qui pourraient autrement être évitées.

Il s’agit également de réaliser les investissements de R&D nécessaires pour répondre aux besoins médicaux non satisfaits en mettant au point de nouveaux vaccins et en améliorant les vaccins existants. Leçons tirées de l’expérience et actions nécessaires en vue de la vaccination pour tous et de l’élimination des maladies évitables par la vaccination :

1 – Promouvoir une volonté politique et un engagement mondial en faveur de la vaccination et établir une collaboration et des partenariats efficaces – aux niveaux international, national, régional et local avec les autorités sanitaires, les professionnels de la santé, la société civile, les communautés, les scientifiques et l’industrie – pour protéger tout le monde partout dans le monde grâce à des taux de couverture vaccinale élevés et durables.

2 – Veiller à ce que tous les pays disposent de stratégies nationales de vaccination et les mettent en œuvre, et renforcer leur viabilité financière, en fonction des progrès accomplis vers la couverture sanitaire universelle, sans laisser personne à la traîne.

3 – Mettre en place de solides systèmes de surveillance des maladies à prévention vaccinale, en particulier celles qui font l’objet d’objectifs d’élimination et d’éradication au niveau mondial.

4 – S’attaquer aux causes profondes des hésitations en matière de vaccination en renforçant la confiance dans la vaccination, ainsi qu’en concevant et en mettant en œuvre des interventions fondées sur des données probantes.

5 – Exploiter la puissance des technologies numériques de manière à renforcer le suivi des résultats des programmes de vaccination.

6 – Poursuivre les efforts de recherche afin de générer en permanence des données sur l’efficacité et la sécurité des vaccins et sur l’impact des programmes de vaccination.

7 – Poursuivre les efforts et les investissements, y compris les nouveaux modèles de financement et d’incitation, dans la recherche, le développement et l’innovation de vaccins et de dispositifs d’administration nouveaux ou améliorés.

8 – Atténuer les risques de pénurie de vaccins en améliorant les systèmes de surveillance de la disponibilité des vaccins, de prévision, d’achat, de livraison et de stockage et en collaborant avec les producteurs et tous les participants à la chaîne de distribution afin d’utiliser au mieux les capacités de fabrication existantes ou de les accroître.

9 – Donner aux professionnels de la santé à tous les niveaux ainsi qu’aux médias les moyens de fournir au public des informations efficaces, transparentes et objectives et de lutter contre les informations fausses et trompeuses, notamment en s’engageant auprès des plateformes de médias sociaux et des entreprises technologiques.

10 – Uniformiser et intégrer la vaccination dans les programmes mondiaux de santé et de développement, grâce à une vaccination renouvelée dans l’agenda 2030.

L’OMS, de l’ONU diabolique, financée par Bill Gates, recommande la masturbation infantile

OMS europe standards éducation sexuelle (PDF) : enfants de moins de 4 ans : masturbation et identité de genre (p. 38)

Source « sexualité » infantile de l’OMS :

¹ https://www.planning-familial.org/sites/internet/files/declaration-droits-sexuelsippf.pdf : l’accès est depuis refusé. Voir à la place :
https://www.ippf.org/sites/default/files/ippf_sexual_rights_declaration_french.pdf

² Ariane Bilheran, docteur en psychopathologie alertant contre les droits sexuels des adultes et des enfants, févr. 2017 : « Les citations sont extraites des documents
suivants :

« Standards pour l’éducation sexuelle en Europe : https://www.santesexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf : «La sexualité des enfants est beaucoup plus large que celle de l’adulte moyen. Elle peut être considérée comme un aspect du développement de la sensualité qui fait partie, elle, du développement psychologique, social et biologique de tout individu» (p. 23) ; «les enfants fantasment beaucoup» (p. 25) entre 7 et 9 ans, notamment «sur le fait d’être amoureux d’un enfant du même sexe» (p. 25) ; à «10 ans» les enfants «commencent à s’intéresser à la sexualité des adultes» et «fantasment sur la sexualité» des adultes (idem). Entre 16 et 18 ans «ils savent plus clairement s’ils sont hétérosexuels ou homosexuels» et affinent leur «carrière sexuelle» (p. 26) laquelle passe généralement par les étapes suivantes : «s’embrasser, se toucher et se caresser tout habillés, se caresser nus, rapport sexuel complet (hétérosexuel) et, finalement, sexe oral et parfois anal» (idem). Ce serait d’ailleurs la raison pour laquelle il faudrait absolument «commencer l’éducation sexuelle avant l’âge de quatre ans» (p. 35), où seront enseignés aux enfants de 0 à 4 ans : «la reproduction» (p. 38), «la masturbation» (idem), «le plaisir lié à un contact physique», les «identités sexuelles» (p. 39), entre autres.

« Déclaration des droits sexuels (version longue) :
https://www.ippf.org/sites/default/files/ippf_sexual_rights_declaration_pocket_guide_french.pdf : «L’obligation de satisfaction requiert des États qu’ils adoptent des mesures législatives, administratives, budgétaires, judiciaires, promotionnelles, et toute autre mesure appropriée, visant au plein exercice de ces droits» (p. 20). «Toute personne a le droit de s’engager librement et avec son plein consentement dans le mariage ou dans toute autre modalité de couple civil disponible à tout un chacun dans un contexte non discriminatoire et en tenant pleinement compte des capacités évolutives de l’enfant» (p. 50)».

 

1. 16. Un « exercice mondial de grave pandémie » Event 201 en octobre 2019

Le « Johns Hopkins Center for Health Security » (Centre pour la sécurité sanitaire) en partenariat avec le « World Economic Forum » (Forum économique mondial) et la « Fondation Bill et Melinda Gates » ont organisé (de New-York) un « exercice mondial de grave pandémie » (de virus respiratoire) nommé « Event 201 » * en octobre 2019, qui ne peut absolument pas être une pure coïncidence.

* Evènement 201 (201 pour 2020-2021).

1. 17. Programme de quarantaine prévu pour novembre 2019

Le CDC (le « Centre de Contrôle des maladies » américain qui recommande l’OMS) avait prévu un programme de quarantaine du 15 novembre 2019 au 15 mai 2020.

1. 18. La fondation Rockefeller prédit la « pandémie »

1. 19. « Prêts » bancaires prévus aux « états » pour « renflouer » le déficit causé par le « coronavirus »

Des prêts bancaires aux « états » ont été prévus par les oligarchies bancaires mondialistes pour « renflouer » le déficit causé par le coronavirus. Mais tout ceci est de la fraude : 1° La fraude du covid n’est que le  prétexte à un « grand reset » mondialiste ; 2° Le crédit ne renfloue rien du tout mais n’est que de l’argent-dette (créé ex nihilo) qui enrichit les banques, endette et enchaîne les « états » à leurs créanciers et fait des populations leurs esclaves car ce sont les populations qui payent ; 3° Les états n’existent déjà plus en tant que tels et sont devenus depuis longtemps des sociétés régies par le marché privé bancaire, financier et économique des mondialistes.

Les prêts ont déjà été prévu de passer par le M.E.S (Mécanisme Européen de Stabilité) qui est une dictature de banquiers mafieux une espèce de FMI européen existant depuis le 1er janvier 2013, un cloaque de banquiers mondialistes anonymes avec immunité totale, qui en toute impunité et opacité (de gens non-élus) dirigent les finances des états comme ils veulent sans que personne, ni particulier, ni corps constitué d’aucune sorte, ni pouvoir judiciaire, ni nation, ni instance mondiale ne puisse demander compte de quoi que ce soit.

Tous ces « prêts » bancaires étaient prévus par l’élite mondialiste (plan Rockfeller 2010, etc.). La France (Macron un tout petit illuminati dans sa hiérarchie luciférienne de Rothschild) a annoncé un plan de « relance de 100 milliards ». D’où vient l’argent ? De nul part. Qu’est-ce que l’argent ? Une dette. Qui paye ? Les gens du peuple rendus les esclaves. La France est une société avec n° INSEE & siret. Les U.S.A. sont U.S.A. Inc., de même les autres nations. La planète est Earth Inc. Voir Armes silencieuses pour guerre tranquille

Parallèlement un nombre record jamais vu de PDG fondateurs de grands groupes ont démissionné quasi tous en même temps dès janvier 2020. Beaucoup l’avaient annoncé. Cela masque un changement mondial radical qui était déjà prévu (voir  le Grand reset du « Forum économique mondial », les documents Rockefeller, etc.)

1. 20. Les mesures de gestion de la « crise » de la « pandémie » covid-19 ont un déroulement copié-collé dans tous les pays

1° Minimisation ⇒ 2° confinement, confinement renforcé, hôpitaux (faussement) « débordés », (fausses) pénuries (masques, gel hydroalcoolique, gants, etc.) ⇒ 3° déconfinement et restrictions de libertés ⇒ 4° (fausse) deuxième vague, etc., avec  les mêmes choses dans tous les pays, prouvant un même plan ou plutôt un mème programme.

1. 21. Centre John Hopkins en 2017 : « Corovax, la pandémie 2025-2028 » – Un scénario futuriste de risque pour la santé publique des communicateurs

1. 22. Un super virus respiratoire très contagieux issu de la chauve-souris fabriqué par les chinois en 2015

1. 23. Une vidéo d’Harry Vox du 21 octobre 2014 montre que ce plan était en vigueur

Interview d’Harry Vox, New York, 21 oct. 2014 – Époustouflant – 13 minutes pour aujourd’hui – Vidéo VO ANG.

Peut être traduite par sous-titres automatiques approximatifs mais compréhensibles : Sous-titres ⇒ Paramètres  ⇒ sous-titres ⇒ traduire automatiquement.

1. 24. Coronavirus « covid19 » annoncé aux JO 2012 de Londres

1. 25. Une bande dessinée de 2012 financée par l’UE a prédit une pandémie avec les mondialistes en sauveurs de la planète d’un virus mortel et des quarantaines draconiennes

1. 26. Le film « Contagion » annonçait en 2011 une « pandémie » similaire 

1) un virus mortel, 2) très contagieux, 3) par gouttelettes, 4) par contact, 5) issu de la chauve- souris, 6) venant de Chine, 7) un vaccin nasal, tous des éléments similaires qui ne peuvent absolument pas être un hasard.

1. 27. Tentative antérieure frauduleuse en 2009 de « pandémie » de soi-disant virus de grippe porcine

1. 28. « Pandémie » de coronavirus prédite par la CIA depuis 2005

1. 29. Coronavirus prédit dans un roman de 1981

1. 30. Un livre d’il y a 70 ans a prédit que les masques faciaux feraient respecter la conformité

2- La « pandémie » « covid-19 » camoufle l’épidémie du syndrome des micro-ondes et 5G

3- « Covid-19 », grippe des chemtrails, et manque de vitamine D

4 – « covid-19 », cas pratique d’ingénierie sociale, crise planifiée et programme frauduleux de « grand reset »

5 – « Pandémie » « Covid-19 », fraude de la secte mondialiste luciférienne pour mettre en place son gouvernement mondial communiste