Discernement des pratiques de santé

PRATIQUES MÉDICALES

Mésothérapie :

Plusieurs aiguilles + produit : résultat catastrophique sur les veines. La plupart des produits utilisés en mésothérapie sont interdits.

Médecine allopathique :

A éviter sauf quand un médicament est véritablement indiqué et nécessaire (qu’on ne peut pas faire autrement). Il existe beaucoup de médicaments à éviter : Viagra, diantalvic, médicaments pour le rhume ; médicaments coupe-faim, médicaments amaigrissant, diurétiques composés d’extrait hormonaux, statines, etc..

« Une grande partie de la littérature scientifique pourrait être tout simplement fausse » :

Dr Richard Horton, rédacteur en chef de The Lancet (la revue médicale la plus estimée au monde), juin 2016 [j-néo.org] : « Une grande partie de la littérature scientifique, sans doute la moitié, pourrait être tout simplement fausse. Affligée d’études avec des échantillons réduits, d’effets infimes, d’analyses préliminaires invalides, et de conflits d’intérêts flagrants, avec l’obsession de suivre les tendances d’importance douteuse à la mode, la science a pris le mauvais tournant vers les ténèbres ».

Dr Marcia Angell, ex rédacteur en chef du New England Medical Journal, (revue médicale des plus prestigieuses du monde) : « Il n’est tout simplement plus possible de croire une grande partie des publications de la recherche clinique, ni de compter sur le jugement des médecins expérimentés ou les directives médicales faisant autorité. Je ne prends aucun plaisir à formuler cette conclusion, à laquelle je suis parvenu lentement et à contrecœur lors de mes deux décennies passées au poste de rédacteur en chef du New England Journal of Medicine ».

Dr Harvey Marcovitch, pédiatre, rédacteur en chef du Black’s Medical Dictionary and Clinical Risk (pdf), sur la contrefaçon des tests médicaux et la publication dans les revues médicales : « Les études montrant les résultats positifs d’un médicament ou d’un appareil analysé, sont plus susceptibles d’être publiées que les études « négatives » ; les éditeurs en sont en partie responsables, mais aussi les sponsors commerciaux, dont les études bien menées du point de vue méthodologique, mais dont les résultats sont défavorables, ont tendance à rester dans les cartons ».

Surmédication :

Beaucoup de personnes ont des ordonnances de 10, 15, 18 médicaments dont un tiers sont inutiles. Si vous avez une ordonnance importante chronique, dites à votre médecin que vos médicaments nombreux vous font mal à l’estomac, et il vous en enlèvera facilement un tiers.

Infiltrations :

Souvent peu indiquées car la cause est souvent musculaire.

Chirurgie :

Voir deux ou trois chirurgiens différents pour recouper l’avis et l’indication : de nombreuses personnes se font opérer pour rien.

Chirurgie esthétique :

A ne pas confondre avec la chirurgie réparatrice/correctrice nécessaire. La chirurgie esthétique n’est plus médicale, c’est du business et un culte du corps égocentrique ; idem pour la « médecine » esthétique (botox, etc).

Vaccins :

Certains sont inutiles pour des raisons géographiques, ethniques, ou d’âge : c’est plutôt du business. Les vaccins contiennent de l’aluminium et du mercure neuro-toxiques. Voir Vaccins

Examens d’imagerie médicale :

Préférer une échographie quand c’est suffisant. Il n’est pas nécessaire d’avoir une ordonnance médicale pour toute échographie ou toute radiographie (ce qui n’est pas le cas pour un scanner, une IRM, scintigraphie, etc), mais la moitié des centres de radiologie imposent une ordonnance illégalement.

Médecine conventionnelle et médecine alternative associées :

La médecine conventionnelle ne doit pas être négligée pour être remplacée par une médecine alternative.
Une médecine alternative ne doit pas non plus être négligée pour être remplacée par la médecine conventionnelle.
Les deux approches indispensables doivent être correctement utilisées : la médecine conventionnelle concerne plus l’urgence et la médecine alternative ou traditionnelle la prévention.

THÉRAPIES MANUELLES

Toute thérapeutique ne doit absolument pas intégrer de concepts spirituels ésotériques ou psycho-spirituels, comme « voie spirituelle » ou voie de « connaissance de soi » ou voie de « développement personnel », ni de concepts « énergétiques », d’invocations ou prières magiques (et qui peuvent être secrètes). Toute thérapeutique manuelle ne doit en général pas comprendre de manipulation sans prise en compte spécifique des muscles et tendons.

Pratiques correctes et/ou admissibles 

  • Médecine manuelle, Thérapie manuelle (manipulations et mobilisations),
  • kinésithérapie (rééducation),
  • massage de confort,
  • massage orthopédique (massage et mobilisations),
  • massage tendino-musculaire,
  • méthodes du dr Furter, Browen (synthèses),
  • reboutage (empirique),
  • massage suédois (manœuvres dynamiques d’effleurage, pétrissage, friction, foulage, drainage, vibrations, percussions),
  • plusieurs types de massage de relaxation,
  • techniques de massothérapie clinique.

Les mobilisations et manipulations articulaires sont acceptables d’un point de vue mécaniste, si c’est la bonne indication, et en dehors de tout concept spirituel ésotérique (malheureusement c’est le cas de beaucoup de praticiens).

Pratiques de thérapie manuelle à éviter :

  • Manipulations articulaires sans massage, ou du moins pas sans compression musculaire / tendineuse. Voir manipulations, mobilisations.
  • Traitement d’un genou par kinésithérapie, par chiropraxie, par ostéopathie, etc : il est manipulé à l’envers et écartelé; en plus les genoux se traitent par deux. Voir Le genou.
  • Chiropractie (basée sur « l’infus » selon l’inventeur Palmer, spirite pratiquant le spiritisme, voir plus bas)
  • Kinésiologie (pratique new-âge et à dérive sectaire, voir plus bas)
  • Ostéopathie (inventée par un pratiquant du spiritisme et évolutionniste, Andrew Taylor Still, qui a eu une « vision » spirite, voir plus bas).

L’ostéopathie crânienne est un mensonge :

 

  • Étiopathie (inspirée du New-âge, taoïsme, Yoga, Voir plus bas)
  • Soin manuel avec invocation (magie, voir plus bas),
  • Massages sur les « énergies » (ésotérisme, tchi, etc., voir plus bas)
  • Fascia-thérapie (fascias = enveloppes des muscles) avec concept spirituel sur les « énergies » (ésotérisme, tchi, etc., voir plus bas).
  • Schiatsu (acu-pression japonaise) sur les « énergies » (ésotérisme, tchi, etc., voir plus bas).
  • Physio-thérapies (et « physio-thérapeutes »), mélange de pratiques ci-dessus.

DISCERNEMENT DES PRATIQUES ALTERNATIVES DE SANTÉ

Le critère de discernement en matière de santé dite naturelle est de s’éloigner de toute méthode de soin représentant une « voie » spirituelle quelle qu’elle soit.

Toute pratique de santé qui contient un ou plusieurs concepts ou croyances ci-dessous est une tromperie à éviter absolument ; les plus courants sont : Soins « énergétiques », fausse philosophie spiritualiste associée : Ésotérisme, occultisme, Naturalisme, New-âge, Méditation, Yoga, Hindouisme, Zen, Bouddhisme, Reïki, Taoïsme, Qi/C’hi, etc., etc.

Bien-être

C’est une porte d’entrée aux fausses croyances erronées, insensées ou dangereuses.

  • certaines musiques de relaxation dites « spirituelles »,
  • certains massages « énergétiques ».
  • certaines techniques de relaxation à connotation énergétique et/ou spirituelle : Reich, Schultz, méditation, etc.
  • sophrologie basée sur l’hypnose (occultisme), le Yoga, le zen, etc.

Médecines alternatives (autres)

  • EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing : Désensibilisation et reprogrammation par mouvement des yeux) méthode naturaliste de « désensibilisation » et de « reprogrammation » sur les principes de la Programmation Neuro Linguistique (PNL) mais par le mouvement des yeux plutôt que par le langage (voir PNL dans Thérapies, plus bas)
  • Iridologie : contient des concepts ésotériques et astrologiques (ésotérisme)
  • Kinésiologie : méthode New-âge d’une secte new-âge
  • Les médecines énergétiques utilisant chackras, prana, nadis, qi, méridiens, Yoga, Qi/Chi.
  • Le reiki
  • Hypnose (occultismevient de Hypnos, le « dieu » du sommeil) : Altération volontaire de l’état quantitatif et qualitatif de conscience qui ouvre des portes à toutes sortes d’influences spirites démoniaques.
  • Magnétiseur (occultisme).
  • Méthode Fendelkraïs : méthode influencée par Georges Gurdjieff et le New-âge, Émile Coué et l’hypnose, Peter Goss et le Yoga.
  • Tout soin manuel avec fausse prière ou invocation (spiritisme), tout espèce de « soin » à distance (magie).
  • L’homéopathie. Fondée par Samuel Hahnemann, tenant de l’occultisme, prétendait avoir reçu sa méthode de révélations spirites sur une composante spirituelle (panthéisme, naturalisme, occultisme), la dynamis des théories vitalistes, une énergie immatérielle présente dans tous les êtres vivants et responsable de leurs maladies quand elle est perturbée, de leur guérison et de l’efficacité des médicaments ; sa pensée repose sur le principe de similitude de la doctrine micro-/macrocosmique, selon laquelle toute matière contient une part d’esprit. Pour lui la dilution des médicaments devait libérer toujours plus de forces dans la matière – non pas chimiquement car une dilution supérieure à 23 ne laisse plus rien – le procédé ne laissant que des « éthers », « l’esprit »). La dilution de conception ésotérique d’Hahnemann est une tromperie. Cependant l’homéopathie peut être utilisée comme médecine naturelle en dehors de tout esprit ésotérique, car bien que certaines études scientifiques aient tenté de démontrer que la dilution homéopathique était faussement thérapeutique car il ne restait plus de matière diluée, des travaux scientifiques récents ont montré que l’eau peut conserver (au moins à près de 98 %) l’empreinte électromagnétique des substances diluées, demeurant ainsi efficientes grâce à la structure géométrique singulière de l’eau, et probablement à sa géométrie du vide ou géométrie du vide quantique dans lequel les fluctuations quantiques interagissant de manière spécifique permettraient de garder l’empreinte électromagnétique de ce l’eau a contenu.
  • Chiropractie : Fondée sur l’«infus» occulte par Daniel David Palmer pratiquant la guérison magnétique et le spiritisme (occultisme).
  • Ostéopathie : Fondée sur une « vision » d’Andrew Taylor Still, dont les idées du spiritisme « ont tenu une place importante et durable dans sa pensée » (occultisme).
  • Étiopathie : D’inspiration New-âge, fondée par Christian Trédaniel initié par le Dr André de Sambucy qui fut l’auteur de « Pour comprendre le Yoga et les lois brahmaniques », de « Etude et emploi du Yoga iranien et égyptien », et de « Nouveau traitement du rhumatisme par la vertébrothérapie et l’acupuncture » (New-âge, Yoga, Taoïsme, Qi/Chi).
  • Naturopathie : Basée sur la médecine antique des « humeurs », contient des concepts ésotériques de « force vitale », du yoga, iridologie astrologique.
  • Fleurs de Bach : pas seulement des fleurs dans de l’eau, mais de la sorcellerie (occultisme).

Maîtrise spirituelle de la nature

  • Manipulation des énergies,
  • pendule (spiritisme),
  • certaines pratiques d’arts martiaux (maîtrise de l’énergie = Naturalisme),
  • certaines discriminations alimentaires (maîtrise de la nature = Naturalisme), macrobiotique.

Pensée magique

  • Penser que l’esprit peut exercer un pouvoir sur la matière ;
  • L’exercice de pouvoir mental sur le cours des choses ;
  • Utiliser des formules assurant le résultat ;
  • Se servir de rites pour obtenir une efficacité ;
  • sorcelleries, magies, ésotérisme, occultisme, etc.

Thérapies

  • Psychanalyse  : Théorie non-scientifique frauduleuse et corruptrice fondée sur 1° sur le désir sexuel lubrique des enfants – n’ayant même pas l’âge de raison pour commettre un péché – pour lesquels est inventé un désir sexuel lubrique refoulé de « l’inconscient » pour leurs parents – y compris le désir sexuel lubrique latent refoulé des petits enfants et même l’homosexualité latente des nourrissons ! (même les nourrissons sont pervers dans un esprit perverti et pervertisseur), 2° sur l’hypnose (occultisme), 3° sur la nécromancie et l’interprétation des rêves (occultisme), et 4° sur la fausse théorie de l’évolution.
  • psychothérapies incluant le développement personnel (développement spirituel)
  • psychothérapies comportementales non cognitives (gestalt, jeux de rôle, etc…)
  • psychothérapies à aspect « énergétique » (rebirth, reich, etc…).
  • thérapies dites brèves : PNL, méthode Silva, etc. (La PNL est une « psychothérapie » dite « brève » d’origine américaine, c’est un naturalisme fondé sur l’hypnose ericksonnienne et conçu pour le « développement personnel » (concept du naturalisme et du New-âge) pour agir sur le comportement par le langage et des techniques imaginatives pour repérer et changer les représentations mentales).
  • relaxation avec visualisation et méditation,
  • hypnose, training autogène de Schultz.
  • toute thérapie où l’homme est considéré comme un esprit dans un corps (le contraire de l’âme).
  • méthodes du Dr Murphy, techniques sur le subconscient, etc.
  • Coaching (rien à voir avec le « coaching » sportif qui, est l’entraînement sportif, par exemple). Le coach prétend guider/entraîner les gens pour leur vie et « développement personnel », c’est unb culte de la nature (Naturalisme : nature cause et fin d’elle-même) excluant la finalité de la nature. Certaines choses d’ordre naturel peuvent être bonnes et utiles dans leur ordre, mais la finalité des choses naturelles n’est justement pas la nature. C’est un culte de l’homme et une tromperie.

Techniques et exercices spiritualisants

Toutes les formes de spiritualisations naturalistes de l’homme :

  • Le Yoga (pratique de la religion hindouiste et un culte démoniaque)
  • hatha yoga: postures fondées sur l’ouverture des chackras (centres occultes) et la circulation de l' »énergie » y compris les postures des doigts (mudras), faites pour adorer des démons, mais présentées comme une sorte de gym.
  • kriya yoga: respirations dans un but de « purification » ;
  • raja yoga: méditation avec ouverture sur « l’infini » ;
  • bhakti yoga: rituels, mantras, chants « sacrés »… à des faux dieux… ;
  • jnana yoga: « sagesse » naturaliste ;
  • karma yoga : service relatif au karma et la réincarnation ; etc.
  • Qigong / Tai-chi chuan
  • méditationtranscendentale,
  • zen (bouddhisme),
  • relaxation avec concentration-visualisation-méditation
  • Taoïsme
  • tous les mantras (phrase répétitives pour prier des « divinités »)
  • Reiki

Esotérisme et occultisme

  • Tous les « arts » divinatoires,
  • la voyance,
  • l’astrologie (influences occultes des planètes sur l’âme),
  • toutes les mancies (divination pour connaître l’avenir selon différents supports) comme la chiromancie (divination par les lignes de la main), etc.
  • yi-king (divination avec des trigrammes/héxagrammes taoïstes),
  • runes, (divination avec alphabet nordique), etc.
  • Paganisme,
  •  satanisme,
  • celtisme,
  • druidisme,
  • les sorcelleries,
  • toutes les magies,
  • les vaudoos,
  • le spiritisme,
  • le shamanisme (mélange de spiritisme et sorcellerie)
  • marabouts,
  • cabbale, etc.

Naturalisme

  • Philosophies naturalistes,
  • Alchimie,
  • théosophie (H. P. Blavatsky : culte luciférien),
  • anthroposophie (R. Steiner : culte luciférien),
  • Gurdjieff (développement harmonique de l’homme : Naturalisme et New-âge)
  • matérialisme,
  • utilitarisme,
  • écologie érigée en croyance quasi-religieuse,
  • pratiques spiritualisant ou divinisant l’homme par sa nature (la nature utilisée elle-même pour se diviniser = Naturalisme),
  • sacralisation de la nature,- philosophies naturalistes (la nature a elle-même pour fin = Naturalisme), etc.

New-âge (« nouvel-âge »)

  • Pensée positive,
  • influence de l’esprit sur la matière (contraire à l’âme),
  • concept de l’homme comme un esprit dans un corps,
  • développement de sa conscience spirituelle,
  • nature divine de la créature ou de la création (naturalisme), etc.

Médecine traditionnelle chinoise et taoïsme – Discernement

Des similarités existent entre les observations et recoupements cliniques (et non pas les concepts taoïstes et yin-yang) de la médecine chinoise et la médecine de sainte Hildegarde de Bingen.

La médecine chinoise est issue du taoïsme, du tao qui signifie « voie de la juste mesure ». Le taoïsme est une philosophie spirituelle de la nature pour pour devenir immortel (par alchimie du yin-yang par le tao).

Selon le taoïsme, le yin et le yang (principes intranscriptibles) sont les deux principes de toute chose dans l’univers, les deux « principes » qui s’interpénètrent, se contiennent, s’harmonisent et se transmutent mutuellement.

Les concepts yin-yang taoïstes théorisent des fausses croyances sur la nature de l’univers et pour perfectionner la nature, alors que qu’un principe contraire engendre son contraire et ainsi de suite est un mensonge pur et simple. Ces concepts sont liés à :

  • 1° des énergies : qi ou chi (énergie=yang et matière=yin),
  • 2° des entités : « immortels » (paganisme, polythéisme, spiritisme),
  • 3° des concepts yin-yang de la nature (alchimie, occultisme),
  • 4° le tao : voie spirituelle de divinisation (Naturalisme).

Ces croyances, concepts et pratiques ésotériques et occultes sont totalement inacceptables. Les pratiques taoïstes – de près ou de loin – sont absolument à éviter.

Dérivés du taoïsme 

  • Yi king (divination à base yin et yang),
  • Feng shui (harmonie du yin et du yang des lieux, jardins zen japonais, intérieurs « zen »),
  • Méditation taoïste (harmonie du yin et du yang dans l’esprit et le corps, méditation « zen »),
  • Diététique taoïste (harmonie du yin et du yang dans l’alimentation),
  • Médecine taoïste (harmonie du yin et du yang pour la santé),
  • Taïchi et Qi Gong, et d’autres (gymnastique d’harmonie du yin et du yang dans le corps et l’esprit),
  • Vie monacale taoïste (poursuite de l’immortalité selon les mêmes principes par une ascèse),
  • Mode de vie taoïste (principes du tao appliqués à la vie courante),
  • Philosophie taoïste (mode de pensée fondé sur les principes du tao),
  • Mode yin-yang (mode grand public à travers les opinions ou l’affichage du symbole yin-yang, mode « zen »),
  • Sexualité du tao (mêmes applications à la sexualité),
  • Communication, invocation et culte avec les « immortels » (spiritisme et idolâtrie),
  • Magie taoïste (occultisme et invocations).

Le taoïsme et le yin-yang sont aussi associés à l’astrologie chinoise, au feng-schui, à la transmission et circulation du Ch’i ou Qi, des « énergies », à l’occultisme comme la divination, la numérologie, l’alchimie, etc.

Le taoïsme est en réalité une (fausse) religion naturaliste (naturalisme) et une alchimie (occultisme).

Acupuncture

L’acupuncture a un effet neurologique (réponse non spécifique) de certaines zones du cerveau produisant une inhibition de l’hippocampe et un abaissement du seuil de la douleur par inhibition du centre de la conscience de la douleur. L’acupuncture superficielle est épidermique et ne stimule que la peau : le cerveau répond comme avec un pincement.

L’acupuncture utilise les « méridiens » et la circulation du « Chi » ou « Qi » censé être « l’énergie vitale » : Fuyez les soins « énergétiques » qui sont toujours des « énergies »  liées à l’occultisme derrière.

Les « méridiens » seraient des sortes canaux énergétiques véhiculant « l’énergie vitale » ou « Ch’i » ou « Qi ». Ces « méridiens » auraient soi-disant été mis en évidence sous scintigraphie isotopique par Thallium et Technétium au Val-de-Grace et à Necker par le Dr Darras en 1985 : C’est absolument faux, il n’en est rien du tout et c’est un mensonge absolu, il faut le savoir.

Les acupuncteurs sont quasiment tous dans ce genre de concepts et croyances taoïstes tels que : « Qi » ou « Ch’i », « énergies » / « énergétique », concepts de Tao, de yin-yang, etc. L’acupuncture et ce genre de praticiens avec leurs croyances et pratiques est du spiritisme ou invocation d’esprits et de l’occultisme à travers un support-antenne qui ne manquera pas d’établir des liens occultes, ou pire, démoniaques.