Le dos lombaire

 

SYMPTÔMES

Hernie discale, douleurs, lumbagos, « craquements » chroniques du bas du dos, sciatiques, crurites, manque de force dans les « reins », manque de « jus », etc.
Dans les stades avancés le disque a dégénéré et c’est irréversible (voir Disques vertébraux), c’est pour cela qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Le dos (surtout les disques intervertébraux) vieilli dès de l’âge de 20 ans.

TRAITEMENT


Zone de traitement du dos lombaire

Pour le dos lombaire, pas de position allongée genoux étendus :

 

1° Patient sur le dos  :

Massage des deux cuisses antérieures (muscle quadriceps droit antérieur) :

2° Patient sur le côté :

1. Masser les cuisses latérales externes (fascias) des deux côtés.

2. Masser les fessiers de chaque côtés.

3. Masser les muscles lombaires de chaque côtés, patient sur le côté en décubitus et surtout pas sur le ventre :

Gouttières lombaires à masser en décubitus latéral et de chaque côtés

 

Hanches et lombaires

Plus les hanches s’ouvrent, plus les lombaires se cambrent :

La hanche est un axe sur lequel dos lombaire et cuisse sont un couple de forces :

    

Le problème du dos lombaire est l’excès de cambrure à cause des genoux et de l’ouverture des hanches :

 

C’est par excès de cambrure lombaire que le disque intervertébral L5-S1 est fragilisé en s’ouvrant vers l’avant (et ensuite les disques des étages au-dessus) :

Obturateur interne et ouverture sacro-iliaque

Une contracture du muscle obturateur interne (4ème couche musculaire la plus profonde sous le fessier) ouvre la sacro-iliaque (et non pas l’obturateur externe ou les jumeaux ou le piriforme qui sont peu importants) :

 

Dos lombaire et muscle psoas
Les muscles psoas jouent un certain rôle – mais non pas de première importance – dans les problèmes lombaires.

Courbe lombaire et disques

Une cambrure mal adaptée comprime les tissus avoisinants et certains faisceaux de nerfs qui provoquent des douleurs, voir une hernie discale.

Mauvaise répartition de la courbure lombaire = ouverture L5 – S1

Ouverture L5 – S1 vers l’avant

Quand le nerf sciatique est comprimé plus haut, au niveau des lombaires, le traitement du dos lombaire est efficace 8 fois sur 10 (80 %), car on traite un système entier (genoux- cuisses-fessiers-hanches-lombaires).

Il faut masser les muscles lombaires de chaque côtés et patient sur le côté, on rectifie ainsi la courbure lombaire, ce qui décomprime les tissus et faisceaux de nerfs.

Malheureusement, le dos lombaire est souvent massé patient sur le ventre, ce qui accentue le problème (cambrure lombaire encore plus accentuée).

Le dos lombaire est un système hydraulique (disques) sur roulement à bille (noyau).

Les disques sont fait pour le mouvement (roulement à bille), ils ne doivent pas restés longtemps dans la même mauvaise position par des contractures musculaires, pour ne pas être abimés.

Le traitement du dos lombaire traite tous ces aspects.

ATTENTION aux manipulations qui peuvent avoir un effet inverse si la cause est sacro-iliaque ou genou sacro-iliaque ni sans avoir massé le dos lombaire avant !
Attention aux massages « patient sur le ventre » car les
problèmes de dos lombaire ne seront qu’accentués !

Plus d’infos sur les disques intervertébraux.

REEDUCATION – CORRECTION DU DOS LOMBAIRE

Le ventre tient le dos

Le ventre maintient le dos lombaire (et thoracique) :

 

Les contractures musculaires du ventre induisent aussi une attitude cyphotique (dos courbé en avant) cause de problèmes sur les cervicales  qui peut mettre 15 ans à se développer.

 

Donc comme le ventre tient le dos, il faut rééduquer le ventre pour le dos. C’est incontournable.

REEDUCATION DU VENTRE

Faire des abdominaux est nécessaire à la rééducation du dos et aussi très bon pour la circulation intestinale (sauf pathologie grave).

Attention : on travaille le muscle abdominal uniquement en contraction-tension au lever et pas en freinage-détente en redescente :

  Allongé, les pieds calés et un coussin sous la tête, sans freiner la descente, mais en se laissant retomber (sans violence) afin de ne pas muscler le muscle abdominal en élongation, mais uniquement en contraction.

ATTENTION : ne faire cette rééducation que si on n’a pas de problème de dos important.

Correction du dos lombaire