L’épaule-coude-poignet

SYMPTÔMES

Douleur au mouvement de l’épaule, conséquences de calcification, impossibilité de lever le bras, paresthésie (paralysie partielle) du bras, algodystrophie (douleur et atrophie), fourmis chroniques, etc.

Douleur du coude, « tendinites » du coude, tennis-elbow, syndrome de canal carpien du poignet (rétrécissement par « tendinite »), etc.

On ne masse pas une épaule avec un tendon déchiré même partiellement.

TRAITEMENT

LES CERVICALES ET LES DEUX ÉPAULES AVEC LES BRAS = UN SEUL SYSTÈME, ET CE JUSQU’AUX POIGNETS.

DONC ON TRAITE TOUJOURS LES DEUX ÉPAULES ENSEMBLE. IL FAUT MASSER TOUT L’ENSEMBLE.

Les deux épaules sont comme deux plateaux d’une balance dont l’axe est le cou (les cervicales).

De profil l’épaule doit être alignée par rapport à l’autre épaule et par rapport à l’axe cervical et par rapport à l’horizontalité du regard.

Le traitement de l’épaule est le même que pour les cervicales (voir Les cervicales).

 

1er TRAITEMENT :  MASSAGE

1° Patient sur le dos tête à plat  :

Massage du grand pectoral et du petit pectoral, des deux côtés :

Les deux pectoraux et le trapèze sont antagonistes : les petits pectoraux (devant) gèrent le trapèze (derrière) de chaque côtés.

  

 

2° Patient en décubitus sur le côté :

Massage du trapèze et des muscles de la scapula (élévateur de la scapula et muscles de la coiffe des rotateurs : sus-épineux, sous-épineux, ronds et subscapulaire) :

 

2ème TRAITEMENT : TENDON DU BICEPS DE L’ÉPAULE

Les algodystrophies (douleur + atrophie + paralysie) se traitent en rééduquant le tendon du biceps (en rouge ci-dessous).

L’inflammation (tendinite) augmente le diamètre du tendon du biceps (en rouge ci-dessus) dans la gouttière de l’humérus et comprime les faisceaux de nerfs :

Après avoir masser tout le plexus cervico-dorso-brachial, il faudra réduire le diamètre du tendon selon la correction suivante.

 

CORRECTION DU TENDON DU BICEPS

Correction pour rééduquer ce tendon qui provoque algotrophie, douleursfourmisparesthésie des bras, coude, poignet, doigts :

Debout ou assis, un poids d’environ 1, 5 Kg  dans chaque main, coudes face vers l’avant et collés au corps ou contre le corps, faire 20 mouvements alternés (un côté par rapport à l’autre) comme suit :

Une main en haut (épaule touchée) et l’autre main en bas (cuisse touchée), puis une main en bas (cuisse touchée) et l’autre main en haut (épaule touchée) ; Et ainsi de suite jusqu’à 20 mouvements alternés complets, c’est-à-dire des deux côtés (il faut compter deux fois chaque main pour un mouvement complet).

Cette rééducation est à faire pendant deux à trois semaines, un jour sur deux (il faut laisser reposer 24 heures). Elle fait regagner du muscle sur le tendon, ce qui fait diminuer le diamètre du tendon, car plus il y a de muscle moins il y a de tendon et inversement. Les symptômes disparaitront la plupart du temps en une semaine.

 

Si c’est insuffisant, il faudra traiter le plexus cervico-brachial (cervicales-épaules-bras) et faire la correction après.

ÉPAULE ET COUDE

Les problèmes du coude sont causées le plus souvent par une « tendinite » (inflammation) du tendon du biceps qui s’insère sur l’avant-bras (ci-dessous).

Le 1er traitement par massage traite déjà en grand partie les problèmes de coude qui proviennent presque toujours de la rétractation de l’épaule, mais on peut masser ce tendon en plus.

LE POIGNET

Les poignets suivent tout simplement les épaules et les coudes : ce qui concerne épaule et coude aboutit au poignet.

Donc, traiter les épaules et les coudes traitera aussi naturellement les poignets et les mains pour les maux les plus ordinaires et nombre de syndrome de canal carpien.

 
Rééducation cervico-brachiale (système cervicales et épaules), voir Cervicales