2 – La « pandémie » « covid-19 » camoufle l’épidémie du syndrome des micro-ondes et 5G

  • L' »épidémie » « Covid19 » est :  1° un virus de grippe ; 2° un syndrome des micro-ondes (syndrome 5G) ; 3° un amenuisement de l’immunité (chemtrailing + électrosmog) ; 4° un syndrome de grippe pouvant devenir sévère pour certains (l’électrosmog rend la surinfection des bactéries plus virulente) ;  5° un endommagement de l’oxygène cellulaire (fréquences 5G).

  • 2. 1. Le « covid-19 » : syndrome d’amenuisement de l’immunité comme avec le syndrome des micro-ondes
  • 2. 2. Le « covid19 » : troubles cutanés comme dans le syndrome des micro-ondes
  • 2. 3. Le « covid19 » : symptômes allergiques comme dans le syndrome des micro-ondes
  • 2. 4. Le « covid19 » : troubles neurologiques et inflammation cérébrale comme dans le syndrome des micro-ondes
  • 2. 5. Le « covid19 » : fatigue chronique, symptômes de stress immunitaire et de stress inflammatoire, comme dans le syndrome des micro-ondes
  • 2. 6. Le « covid19 » : goût métallique sur la langue, grande faiblesse, diarrhée , ganglions lymphatiques douloureux [inflammation], épuisement, douleurs à la poitrine, palpitations, douleurs musculaires, mal de gorge [inflammation], oppression thoracique, rythme cardiaque élevé, œdème, douleur, comme dans le syndrome des micro-ondes
  • 2. 7. Le « covid19 » : rhinite (inflammation nasale), bouleversements des hormones sexuelles, urticaire, troubles neurologiques, comme dans le syndrome des micro-ondes
  • 2. 8. Le « covid-19 » : syndrome d’endommagement de l’oxygène cellulaire : 5G et 60 GHz – Le « covid19 » : syndrome atypique d’hypoxémie incompatible avec le SRAS – Le « covid19 » : blessure hypoxique cellulaire, comme dans le syndrome des micro-ondes
  • 2. 9. Symptômes post-« covid19 » : stress post-traumatique, dépression, anxiété, insomnie, causés par inflammation cérébrale, comme dans le syndrome des micro-ondes
  • 2. 10. Perte de cheveux, hoquet permanent « covid-19 » , comme dans le syndrome des micro-ondes
  • 2. 11. Maladies auto-immunes impliquées dans le « covid-19 » comme dans la maladie des ondes
  • 2. 12. Acouphène et perte d’audition dus au « covid-19 » comme dans la maladie des ondes
  • 2. 13. Anxiété, dépression et insomnie dus au « covid-19 » comme dans la maladie des ondes
  • 2. 14. Après « hospitalisation pour Covid-19 », au moins 1/3 affecté de façon durable : épuisement, essoufflement, anxiété, dépression, troubles de stress post-traumatique et confusion mentale
  • 2. 15. Supports « covid-19″/5G
  • 2. 16. Commencement des tests 5G par satellites SpaceX et symptômes du mal des ondes
  • 2. 17. 5G/ »covid » en résumé

1- Fraude et canular de la « pandémie » de coronavirus « covid-19 » prouvée

3- « Covid-19 », grippe des chemtrails, et manque de vitamine D

4 – « covid-19 », cas pratique d’ingénierie sociale, crise planifiée et programme frauduleux de « grand reset »

5 – « Pandémie » « Covid-19 », fraude de la secte mondialiste luciférienne pour mettre en place son gouvernement mondial communiste

 

L' »épidémie » « Covid19 » est :  1° un virus de grippe ; 2° un syndrome des micro-ondes (syndrome 5G) ; 3° un amenuisement de l’immunité (chemtrailing + électrosmog) ; 4° un syndrome de grippe pouvant devenir sévère pour certains  (l’électrosmog rend la surinfection des bactéries plus virulente) ;  5° un endommagement de l’oxygène cellulaire (fréquences 5G).

Le « virus du Covid-19 » n’existe pas. La réalité est un coronavirus de grippe des chemtrails (chemtrailing depuis environ les années 1980) appelée grippe « saisonnière », mutant chaque année, et rendu plus plus virulent par exposition à la sur-pollution électromagnétique (électrosmog), et engendrant des symptômes plus sévères chez certaines personnes et/ou plus sournoises chez d’autres.

La surinfection bactérienne est rendue plus virulente par exposition CEM. 

La surexposition aux champs électromagnétiques artificiels (électrosmog HF et BF) engendre le syndrome des ondes et affecte le fonctionnement cellulaire, le métabolisme, le système nerveux, le système immunitaire, le système endocrinien, le système circulatoire, etc.

La surexposition aux champs électromagnétiques artificiels (électrosmog) engendre une déficience circulatoire des globules rouges par agglutinements/rouleaux pouvant provoquer trombose pulmonaire/infarctus avec destruction d’une partie des globules rouges, une réaction inflammatoire auto-immune (agression électromagnétique artificielle cellulaire) et une hypoxémie (peu/plus d’oxygène fixé par les globules rouges), et ensuite les respirateurs à pression ventilée finiront de détruire les vaisseaux pulmonaires.

La fréquence 26 GHz affecte la fonction de la molécule d’eau dont les organismes sont essentiellement composés (fonction géométrique du vide quantique/fluctuations du vide quantique de l’eau modifiés par 26 GHz, dissolution de l’ion calcium modifiée, Canaux Calciques Voltage Dépendants cellulaires affectés, passage lipidiques membranaires et échanges calciques cellulaires affectés, apoptose cellulaire, etc.).

La fréquence 60 GHz affecte les globules rouges et produit l’hypoxémie (Diminution importante et anormale de la quantité d’oxygène dans le sang par déficience des cellules sanguines des artères pulmonaires à capturer l’oxygène).

Corona, ou décharge Corona, est le nom de la couronne du rayonnement de la décharge électrique/électromagnétique induite électriquement et d’ionisation plasmatique du fluide autour d’un conducteur électriquement chargé induit de la décharge.

L’induction électromagnétique à micro-ondes 5G et l’irradiation de micro-ondes de fréquences 5G à l’intérieur du corps qui en est devenu le conducteur, produit une brûlure au bleu, induite, camouflée et cellulaire (dont les effets sont similaires à ceux décrits pour la grippe des chemtrails).

JORF n°0074 du 26 mars 2020 texte n° 45

Ordonnance n° 2020-320 du 25 mars 2020 relative à l’adaptation des délais et des procédures applicables à l’implantation ou la modification d’une installation de communications électroniques afin d’assurer le fonctionnement des services et des réseaux de communications électroniques

«… Article 1. …l’obligation de transmission du dossier d’information en vue de l’exploitation ou de la modification d’une installation radioélectrique sur le territoire d’une commune est suspendue

« Article 2.  …la décision d’implantation sur le territoire national des stations radioélectriques peut être prise sans accord de l’Agence nationale des fréquences

«Article 3. l’autorité compétente se prononce dans un délai de quarante-huit heures sur les demandes de permission de voirie relatives aux installations de communications électroniques implantées à titre temporaire ou dans le cadre d’interventions urgentes, strictement nécessaires pour assurer la continuité du fonctionnement des services et des réseaux de communications électroniques.
Le silence gardé par l’autorité au terme de ce délai vaut acceptation.

«Article 4. …les constructions, installations et aménagements strictement nécessaires à la continuité des réseaux et services de communications électroniques ayant un caractère temporaire constituent des réalisations dispensées de toute formalité au titre du code de l’urbanisme». https://www.legifrance.gouv.fr/eli/ordonnance/2020/3/25/ECOX2008260R/jo/texte

2. 1. Le « Covid-19 » : syndrome d’amenuisement de l’immunité comme avec le syndrome des micro-ondes

La « pandémie Covid-19 » est en réalité une épidémie de virus rendu plus virulent par exposition aux champs électromagnétiques artificiels de fréquences 5G, associé au syndrome 5G qui est le syndrome des micro-ondes plus accentué amenuisant le système immunitaire. Le virus Coronavirus Covid-19 a les symptômes et effets de la grippe et certains cas sont plus sévères et similaires au syndrome de la Grippe des chemtrails ; d’autres sont très sévères dont certains cas létaux comme c’est le cas exactement avec la grippe saisonnière. Cette « pandémie » n’est pas plus dangereuse et ne fait pas plus de morts que la grippe saisonnière ; Par ailleurs les cas de grippe sont frauduleusement non-comptés et sont à la place considérés être des cas de « covid19 » ; En outre 88% des décès sont frauduleusement attribués au « covid19 » qui n’en représente donc réellement que 12%, les chiffres devant donc être abaissés à plus de huit fois moins pour être réels (voir plus bas : Fraude de la « pandémie », § Les chiffres sont frauduleux).

2. 2. Le « covid19 » : troubles cutanés comme dans le syndrome des micro-ondes

Les troubles cutanés (rougeurs, urticaire, etc.) font partie des symptômes principaux du syndrome des micro-ondes.

2. 3. Le « covid19 » : symptômes allergiques comme dans le syndrome des micro-ondes

Les symptômes allergiques font également partie des principaux symptômes du  syndrome des micro-ondes.

2. 4. Le « covid19 » : troubles neurologiques et inflammation cérébrale comme dans le syndrome des micro-ondes

Les troubles neurologiques, l’agitation, et l’inflammation cérébrale sont aussi des symptômes principaux de l’électro-hypersensibilité ou syndrome des micro-ondes.

Les troubles décrits par les neurologues dans l’article ci-dessus sont principalement : Inflammation du cerveau, démence, lésions nerveuses, similitudes avec la sclérose en plaques, mais plus ponctuelle, inflammation du système nerveux central, problèmes neurologiques périphériques, mal de tête, engourdissement ; ce sont  sont tous des troubles qui ont une grande similarité avec ceux de l’électro-hypersensibilité ou syndrome des micro-ondes.

Dysfonctionnements cérébraux et atteinte inflammatoire

«Plusieurs études basées sur des autopsies de personnes décédées de la maladie ont mis en évidence la présence de lésions ischémiques et hémorragiques de petite taille dans la substance blanche cérébrale, résultant d’un mécanisme qui n’est pas établi à ce jour». …

«Ces données confirment que le Sars-CoV-2 a des propriétés neurotropes (il est susceptible d’infecter sur les cellules nerveuses), toutefois les conséquences de sa présence « silencieuse » dans le cerveau de certains patients ne sont pas connues à l’heure actuelle».

Eh bien, « la présence de lésions ischémiques et hémorragiques de petite taille dans la substance blanche cérébrale … mécanisme qui n’est pas établi à ce jour » et « les conséquences de …  présence ‘silencieuse’ d’infecter … les cellules nerveuses dans le cerveau … pas connues à l’heure actuelle » sont connus depuis les années 90, ils sont dû à l’apoptose (mort) cellulaire des globules rouges et l’atteinte de la circulation sanguine (globules en rouleaux) cérébrale (lobes temporaux), et à l’ouverture de la Barrière Hémato-Encéphalique (atteinte des cellules cérébrales), deux principaux effets des champs d’ondes électromagnétiques artificielles, ou syndrome des micro-ondes.

2. 5. Le « covid19 » : fatigue chronique, symptômes de stress immunitaire et de stress inflammatoire, comme dans le syndrome des micro-ondes

Fatigue chronique, symptômes de stress immunitaire, de stress inflammatoire [stress oxydant cellulaire] sont aussi des symptômes principaux de l’électro-hypersensibilité ou syndrome des micro-ondes.

2. 6. Le « covid19 » : goût métallique sur la langue, grande faiblesse, diarrhée , ganglions lymphatiques douloureux [inflammation], épuisement, douleurs à la poitrine, palpitations, douleurs musculaires, mal de gorge [inflammation], oppression thoracique, rythme cardiaque élevé, œdème, douleur, comme dans le syndrome des micro-ondes

Goût métallique sur la langue, grande faiblesse, diarrhée, ganglions lymphatiques douloureux [inflammation], épuisement, douleurs à la poitrine, palpitations, douleurs musculaires, mal de gorge [inflammation], oppression thoracique, rythme cardiaque élevé, œdème, douleur, sont aussi des symptômes de l’électro-hypersensibilité ou syndrome des micro-ondes.

2. 7. Le « covid19 » : rhinite (inflammation nasale), bouleversements des hormones sexuelles, urticaire, troubles neurologiques, comme dans le syndrome des micro-ondes

Rhinite ou inflammation nasale, bouleversements des hormones sexuelles, urticaire, et troubles neurologiques, sont aussi des symptômes de l’électro-hypersensibilité ou syndrome des micro-ondes.

2. 8. Le « Covid-19 » : syndrome d’endommagement de l’oxygène cellulaire, comme dans le syndrome des micro-ondes : 5G et 60 GHz

La 5G et le nouveau wifi «ad» utilise la fréquence 60 GHz.

Coronavirus et 5G à 60 GHz

Source vidéo VO Anglais chaine youtube Dana Ashlie : « Les meilleures infos du Corona que vous avez entendu »  – Frauduleusement censurée par youtube 

Vidéo originale sur chaine brighteon (VO ANGL.) Dana Ashlie : The best news coronavirus you’ve heard all month! (et sur bitchute) (et sur odyssée)

Un médecin urgentiste ΙCU-ΝYC (Dr Cameron Kyle-Syde) décrit sans le savoir les effets de 60GHz sur les patients

Autre lien si censure youtube [Vidéo source VO Anglais] 

L’endommagement de l’oxygène cellulaire (+ hypoperfusion sanguine cérébrale) est également un des effets majeurs du syndrome des micro-ondes, ou électro-hypersensibilité.

Le « covid19 » : syndrome atypique d’hypoxémie incompatible avec le SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère) 

Le « covid19 » : blessure hypoxique cellulaire, comme dans le syndrome des micro-ondes

« covid19 » : blessure hypoxique cellulaire [Vidéo VO ANG] frauduleusement censurée par youtube

Autre source brighteon (VO ANG.) : Dr. Rashid Buttar Exposes Fake Pandemic Numbers and Blasts Gates, Fauci as Economy Collapses (autre)

un mal d’altitude hypoxique

La blessure hypoxique cellulaire (+ blessures des globules rouges) est aussi un des symptômes principaux de l’électro-hypersensibilité ou syndrome des micro-ondes.

2. 9. Symptômes post-« covid19 » : stress post-traumatique, dépression, anxiété, insomnie, causés par inflammation cérébrale, comme dans le syndrome des micro-ondes

Mêmes symptômes que le stress post-traumatique, dépression, anxiété, insomnie, causés par inflammation cérébrale, sont aussi des symptômes principaux de l’électro-hypersensibilité ou syndrome des micro-ondes.

2. 10. Perte de cheveux, hoquet permanent « covid19 », comme dans le syndrome des micro-ondes

Ce sont aussi des symptômes principaux de l’électro-hypersensibilité ou syndrome des micro-ondes.

2. 11. Maladies auto-immunes impliquées dans le « covid-19 » comme dans la maladie des ondes

Des maladies auto-immunes font aussi partie de l’électro-hypersensibilité ou syndrome des micro-ondes.

2. 12. Acouphène et perte d’audition dus au « covid-19 » comme dans la maladie des ondes

L’acouphène(s) dont la cause est neurosensorielle (non-organique détectable) – et qui engendre nécessairement par le fait une perte d’audition – est un des symptômes majeurs du syndrome des micro-ondes ou maladie des ondes.

2. 13. Anxiété, dépression et insomnie dus au « covid-19 » comme dans la maladie des ondes

Anxiété, dépression et insomnie sont des symptômes typiques de syndrome des micro-ondes ou maladie des ondes.

2. 14. Après « hospitalisation pour Covid-19 », au moins 1/3 affecté de façon durable : épuisement, essoufflement, anxiété, dépression, troubles de stress post-traumatique et confusion mentale

Evidement toujours des symptômes de la même chose : maladie des ondes.

2. 15. Supports « covid-19″/5G

Simulation d’une « 2ème vague » ou d’une 2ème « pandémie » virale plus mortelle déjà prédite par la cabale mondialiste luciférienne : Le « vaccin Covid-19″ de Bill Gates/ OMS, est une identification numérique par nano-puçage/tatouage électronique (voir plus bas 4. 15. ID 2020), et contiendra une nano-technologie pouvant potentiellement déclencher n’importe quelle sorte de réponse, réaction, processus biologiques, par exemple, destruction de cellules, ou synthétisation de substances toxiques, activée par exposition à une fréquence 5G

  • Deuxième vague ? Pensez micro-ondes
  • Technologie 5G et induction du coronavirus dans les cellules de la peau [5G prouvée être cause de symptômes de grippe] (PMID 32668870 « retiré » après le 16 juillet 2020 par l’éditeur sur PubMed NCBI [+ Articles similaires]) : «Résumé. Dans cette recherche nous montrons que les ondes millimétriques 5G pourraient être absorbées par les cellules dermatologiques agissant comme des antennes transférées aux autres cellules et produisant le même rôle que le coronavirus dans les cellules biologiques. … Ces ondes millimétriques 5G pourraient être de bons candidats appliqués en construction de structures de virus comme les coronavirus (covid-19) avec les cellules».

Un ingénieur découvre une carte de circuit 5G étiquetée COV-19 (vidéo 0:55)

2. 16.  Commencement des tests 5G par satellites SpaceX et  symptômes du mal des ondes

[Arthur FirstenbergSpaceX commence les tests bêta publics 

SpaceX a accéléré les lancements de sa constellation de satellites Starlink, en ajoutant 180 nouveaux satellites au cours du mois d’octobre. Soixante satellites ont été lancés le 6 octobre [2020], soixante autres le 18 octobre, et soixante autres le 24 octobre. Cela porte à environ 858 le nombre de satellites SpaceX en orbite autour dans l’ionosphère de la Terre.

Le 26 octobre, SpaceX a envoyé un courriel aux clients potentiels, leur disant qu’il commençait son programme public de tests bêta. Pour 499 $, plus 99 $ par mois, SpaceX envoie à tous les participants au programme un terminal d’utilisateur, un trépied de montage et un routeur WiFi. Jusqu’à présent, le fonctionnement des satellites n’a été testé que par des employés de SpaceX.

Les bêta-testeurs publics sont informés qu’ils sont tenus de monter leurs terminaux d’utilisateurs dans des lieux fixes sur leur propre propriété. Toutefois, une fois que le service commercial commencera, Les terminaux utilisateurs pourront également être montés sur des véhicules, ainsi que sur des navires en mer.

Pendant la semaine du 26 octobre, certains habitants de Washington, Idaho, Montana, Le Minnesota, le Wisconsin et le Michigan ont eu accès au programme de test bêta public. La semaine suivante, SpaceX a envoyé plusieurs milliers d’invitations supplémentaires aux résidents du nord des États-Unis. Des bêta-testeurs dans le sud du Canada vont bientôt les rejoindre. Le 6 novembre, l’Agence canadienne pour l’innovation, la science et l’économie (ISED) a accordé à SpaceX l’autorisation d’opérer au Canada.

Le début des tests bêta publics a coïncidé avec des rapports d’intensification de palpitations cardiaques de certains de mes correspondants, et avec une augmentation soudaine les hospitalisations et les décès au COVID-19 dans de nombreux pays. … (cellphonetaskforce.org/?s=SATELLITES&submit.x=19&submit.y=11)

Les symptômes du mal des ondes radio

Voici la liste des symptômes du mal des ondes radio que j’ai publiée en 2001 :

Symptômes du mal des ondes radio. Et voici une enquête contenant la liste des symptômes COVID19 que les chercheurs de la faculté de médecine de l’université de l’Indiana font circuler actuellement : Enquête COVID-19 sur l’impact des symptômes. Les deux listes sont sensiblement les mêmes.

La maladie des ondes radio était à l’origine une maladie professionnelle. Elle s’est répandue après la Seconde Guerre mondiale parmi les travailleurs exposés aux ondes radio. Ces travailleurs ont fabriqué, inspecté, réparé ou utilisé des équipements radio ou à micro-ondes. Certains travaillaient à des installations de radar, d’autres pour des stations de radio ou de télévision, ou des compagnies de téléphone. D’autres encore faisaient marcher des chauffages et des machines à sceller à radiofréquence dans un nombre croissant d’industries en utilisant des technologies développées pendant la guerre.

Ces travailleurs souffraient de maux de tête, de fatigue, de faiblesse, de troubles du sommeil, d’irritabilité, de vertiges, de troubles de la mémoire, de troubles sexuels, d’éruption cutanée, de perte de cheveux, d’une diminution de l’appétit, d’indigestion, et parfois de sensibilité au soleil. Certains avaient des palpitations cardiaques, des douleurs lancinantes dans la région du cœur et de l’essoufflement après l’effort. Beaucoup ont développé une instabilité émotionnelle, de l’anxiété ou une dépression, et certains étaient maniaques ou paranoïaques.

À l’examen physique, ils présentaient une acrocyanose (doigts et orteils bleus), une diminution de la sensibilité aux odeurs, de la transpiration, des tremblements, l’altération des réflexes, une inégalité de la taille de la pupille, des arythmies cardiaques, un pouls et une pression artérielle instables. Ils avaient des EEG et des ECG anormaux et, à un stade avancé, des signes de manque d’oxygène au niveau du cœur et du cerveau. Certains ont développé une cataracte.

Les analyses sanguines ont montré une hyperactivité de la thyroïde, une élévation de l’histamine et une élévation de la glycémie, un taux élevé de cholestérol et de triglycérides, une augmentation des protéines sanguines, une diminution du rapport albumine-globuline, la diminution des plaquettes et des globules rouges, et une augmentation ou une diminution des globules blancs.

Il ne s’agit plus seulement d’une maladie professionnelle. Aujourd’hui, grâce aux téléphones portables, au WiFi, et à l’infrastructure du sans fil, le monde entier est exposé à des niveaux d’ondes radio qui, auparavant, n’était accessible qu’aux travailleurs de certaines industries. La maladie des ondes radio est désormais universelle dans la population générale. Mais jusqu’à cette année, les gens souffraient en silence sans parler de leurs symptômes à leurs voisins. Cela a a maintenant changé.

Les gens parlent maintenant publiquement de leurs symptômes. Mais ils n’en identifient pas encore la cause.

À moins que les scientifiques, les médecins et les décideurs politiques se réveillent quant à la soupe de radiations dans laquelle nous vivons tous, nous n’avons pas de prière pour sauver notre environnement. Et à moins que les scientifiques, les médecins et les décideurs politiques apprennent à distinguer un virus respiratoire d’une maladie des radiations, nous ne sortirons jamais de la pandémie de COVID-19. (cellphonetaskforce.org/wp-content/uploads/2020/11/Outreach-to-Environmental-Organizations.pdf)

Comme sédater le système nerveux fait partie des traitements contre la maladie des ondes qui affecte le cerveau, il n’est pas étonnant que des antidépresseurs agissent sur le « covid » qui camoufle le syndrome des micro-ondes (Coronavirus : Certains antidépresseurs pourraient protéger contre les formes graves de Covid-19)

2. 17. 5G/ »covid » en résumé

Les Champs Électro-Magnétiques artificiels affaiblissent le système immunitaire ; Les Champs Électro-Magnétiques artificiels rendent les virus et bactéries plus virulents ; La 5G rend le coronavirus de la grippe plus virulent ; Les fréquences 5G causent une hypoxémie par déficience du transport de l’oxygène par les cellules sanguines.

La mortalité en 2017 était plus importante qu’en 2020 ; la grippe a disparu des comptes et le « covid » l’a remplacé, les morts de grippe, pneumonie, etc., ont été comptés morts du « covid ». Certains diront : « Pourquoi donc des gens meurent alors si c’est qu’une grippe ? Je connais des proches même assez jeunes morts du « covid » ! » Eh bien en vérité vous ne savez pas et vous ne croyez que ce qu’on vous a dit. Des gens meurent parce que : La surinfection bactérienne de la grippe est rendue plus virulente car les bactéries deviennent virulentes par exposition à la sur-pollution électromagnétique, et donc les gens déjà malades et fragilisés meurent de surinfection virulente et aussi parce qu’ils ne sont pas traités ; La surexposition aux champs électromagnétiques artificiels engendre : a) une déficience circulatoire des globules rouges par agglutinements/rouleaux (pouvant facilement provoquer thrombose pulmonaire/infarctus des micros vaisseaux et capillaires) avec une destruction d’une partie des globules rouges, b) une réaction inflammatoire auto-immune par mort cellulaire causée par agression électromagnétique artificielle, et c) une hypoxémie (trop peu/pas d’oxygène fixé par les globules rouges). Donc soit les gens meurent morts d’autres choses parce qu’ils n’ont pas été soignés (pas traités), ou pas diagnostiqués (pas d’accès à l’hôpital ou peur) à cause du « covid », soit d’infection non traitée, soit de thrombose pulmonaire/infarctus (caillots poumon, cœur, cerveau), soit par réaction inflammatoire, soit par hypoxémie, soit les respirateurs à pression ventilée détruisent les vaisseaux sanguins pulmonaires très fragilisés, soit les personnes âgées sont euthanasiées passivement ou activement, soit les « vaccins covid » (qui ne sont pas des vaccins) tuent et les morts sont comptés « covid ».

 

1- Fraude et canular de la « pandémie » de coronavirus « covid-19 » prouvée

3- « Covid-19 », grippe des chemtrails, et manque de vitamine D

4 – « covid-19 », cas pratique d’ingénierie sociale, crise planifiée et programme frauduleux de « grand reset »

5 – « Pandémie » « Covid-19 », fraude de la secte mondialiste luciférienne pour mettre en place son gouvernement mondial communiste