Science médicale falsifiée

  • 80 % des médicaments ne servent à rien
  • Déclarations majeures les plus compétentes au monde sur la falsification de la science médicale aujourd’hui
  • CDC : Falsifications des données sur les vaccins
  • L’OMS une fraude scientifique pour la politique
  • Fraude et canular de la « pandémie » « covid-19 » (CDC, OMS, états, « experts », médias, etc.)
  • Normes sanitaires frauduleuses des champs électro-magnétiques artificiels
  • Fraude du SIDA
  • Plus sur la science athée falsifiée

 

80 % des médicaments ne servent à rien

 

GROS MENSONGE de Big Pharma: la plupart des nouveaux médicaments n’ont aucun nouvel avantage, confirme la recherche

Déclarations majeures les plus compétentes au monde sur la falsification de la science médicale aujourd’hui
1. Dr Richard Horton

Dr Richard Horton, rédacteur en chef de The Lancet« Hors-ligne,  Quels sont les 5 sigmas de la médecine ? », Vol. 385, 11 avril 2015 [1] : «Un grand nombre de publications [scientifiques] est incorrect. … Le procès contre la science est simple : Une grande partie de la littérature scientifique, sans doute la moitié, pourrait être tout simplement fausse. Affligée d’études avec des échantillons réduits, d’effets infimes, d’analyses préliminaires invalides, et de conflits d’intérêts flagrants, avec l’obsession de suivre les tendances d’importance douteuse à la mode, la science a pris le mauvais tournant vers les ténèbres [2]. … L’Académie des Sciences Médicales, le Conseil de la Recherche Médicale et le Conseil de la Recherche Biotechnologique et des Sciences Biologiques ont désormais leur réputation en jeu suite à ces investigations portant sur ces pratiques incertaines. L’endémicité [épidémicité] apparente des mauvais comportements liés à la recherche scientifique est alarmante. Dans leur lutte pour raconter une histoire convaincante, les scientifiques façonnent trop fréquemment les données afin que ces dernières s’adaptent aux conclusions qu’ils désirent obtenir. Mais en plus les scientifiques agissant ainsi n’ont pas d’autres choix que de modifier leurs hypothèses pour qu’elles s’accordent avec leurs données. Aussi les éditeurs de ces revues scientifiques méritent eux aussi d’être exposés. …».

[1] .thelancet.com/pdfs/journals/lancet/PIIS0140-6736%2815%2960696-1.pdf

[2] (juin 2016) .journal-neo.org/2015/06/18/shocking-report-from-medical-insiders/

 

2. Dr Marcia Angell

Dr Marcia Angell, physicienne, ex-rédacteur en chef du New England Medical Journal New – NEMJ [2] : «Il n’est tout simplement plus possible de croire une grande partie des publications de la recherche clinique, ni de compter sur le jugement des médecins expérimentés ou les directives médicales faisant autorité. Je ne prends aucun plaisir à formuler cette conclusion, à laquelle je suis parvenu lentement et à contrecœur lors de mes deux décennies passées au poste de rédacteur en chef du New England Journal of Medicine [3]».

[2] (juin 2016) .journal-neo.org/2015/06/18/shocking-report-from-medical-insiders/

[3] .ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2964337/]

 

3. Dr Harvey Marcovitch

Dr Harvey Marcovitch, pédiatre, rédacteur en chef du Black’s Medical Dictionary and Clinical Risk [pdf], sur la contrefaçon des tests médicaux et la publication dans les revues médicales [2] : «Les études montrant les résultats positifs d’un médicament ou d’un appareil analysé, sont plus susceptibles d’être publiées que les études ‘négatives’ ; les éditeurs en sont en partie responsables, mais aussi les sponsors commerciaux, dont les études bien menées du point de vue méthodologique, mais dont les résultats sont défavorables, ont tendance à rester dans les cartons».

[pdf] .medicine.kaums.ac.ir/UploadedFiles/Files/Blacks_Medical_Dictionary.pdf

[2] (juin 2016) .journal-neo.org/2015/06/18/shocking-report-from-medical-insiders/ 

 

4. Dr Lucija Tomljenovic

Dr Lucija Tomljenovic (Groupe de recherche de dynamique neurale de l’Université de Colombie-Britannique, département d’ophtalmologie et des sciences visuelles) [2] «Les fabricants de vaccins, les sociétés pharmaceutiques et les autorités sanitaires sont au courant des multiples dangers associés aux vaccins, mais ils ont choisi de les cacher au public. C’est de la fraude scientifique, et leur complicité suggère que cette pratique se poursuit encore aujourd’hui».

[2] (juin 2016) .journal-neo.org/2015/06/18/shocking-report-from-medical-insiders/ juin 2016

 

CDC : Falsifications des données sur les vaccins

Le film « VAXXED – De la Dissimulation à la Catastrophe » révèle la fraude et les falsifications du CDC ¹ sur les vaccins. Ce film a été censuré par l’UE, la France, et toutes les institutions officielles, et son auteur, un médecin, a été attaqué à tort sur sa compétence et réputation par les partisans des instances politiques et des lobbys pharmaceutiques qui ont tenté de le faire discréditer publiquement (ces gens agissent toujours de la même façon malhonnête contre tous ceux qui les gênent), mais les preuves de la fraude de la CDC sont les preuves.

« VAXXED – De la Dissimulation à la Catastrophe » VO Sous-Titrée FR – Accès libre gratuit : https://ia801605.us.archive.org/9/items/VAXXEDDeLaDissimulationALaCatastrophe/VAXXED%20-%20De%20la%20dissimulation%20à%20la%20catastrophe.mp4

¹ Le CDC (Center for Disease Control), est l’instance américaine fédérale de contrôle et de prévention des maladies qui donne ses recommandations à l’O.M.S.  (Agence mondiale de santé de l’O.N.U.) : Par conséquent, la fraude avérée de la CDC est aussi la fraude de tout le système mondial de santé.

L’O.M.S une fraude scientifique pour la politique

L’Organisation Mondiale de la Santé trouve l’essentiel de ses financements chez la Fondation Bill & Melinda Gates et les industries pharmaceutiques

L’OMS est financée par la Fondation Bill Gates et le lobby pharmaceutique

Fraude et canular de la « pandémie » « covid-19 » (CDC, OMS, états, « experts », médias, etc.)

Fraude et canular de la « pandémie » de Coronavirus Covid-19

Normes sanitaires frauduleuses des champs électro-magnétiques artificiels

Voir Pollution ÉlectroMagnétique  – 1 : Scandale sanitaire

 

Fraude du SIDA

Le SIDA est un syndrome (un ensemble de symptômes) de déficience de l’immunité. Ce syndrome fut causé au début des années 1980 par des drogues propres aux homosexuels de New-York, Los Angeles et San Francisco qui mourraient du sarcome de Kaposi (cancer de la peau), pas du « SIDA ». Le virus du SIDA n’a jamais été vu mais il a seulement été le résultat d’une déduction logique anti-rétro-virus. L’épidémie de SIDA ou HIV (ou VIH : Virus de l’Immunodéficience Humaine) est un mensonge, et le « sidaction » une arnaque (comme par ailleurs le « téléthon » pour la lutte contre la myopathie au début et devenu ensuite pour la « thérapie génique » qui n’a jamais rien donné, ou les dons à l’ARC de Crozemarie pour le cancer, etc.). La déficience immunitaire est en réalité causée plus généralement, depuis les années 1980, par les différentes pollutions électromagnétiques, le chemtrailing, l’alimentation industrielle et les additifs chimiques alimentaires, les vaccins remplis d’immondices et de toxiques, l’aluminium toxique, etc.

Le Pr Luc Montagnier dit que le SIDA n’est pas contagieux avec des conditions d’hygiène et de nourriture adéquates dans la vidéo ci-dessous.

SIDA la vérité – Professeur Luc Montagnier – vostfr 4 min.

Tiré de « Prof. Luc Montagnier’s Extended House of Numbers Interview »

Rectificatifs embarrassés du Professeur Montagnier – vf 7 min.

Le virus du SIDA n’a jamais été isolé – vf 6 min.

Études sur le rétrovirus – Une supercherie scientifique – vf 6 min.

L’arnaque du SIDA – vf 50 min.

SIDA : un virus qui n’existe pas – vf 45 min.

Pourquoi le SIDA ne peut pas être une maladie contagieuse – vf 5 min.

Ce Québécois courageux qui a survécu au SIDA sans médication et qui dénonce l’arnaque de Big Pharma – vf 10 min.

(Autre source libre.tube)

House of Numbers, qui signifie la maison des nombres et désigne l’O.M.S., montre les paroles non-censurées de presque tous les principaux acteurs de « l’épidémie » du SIDA.

 

Plus sur la science athée falsifiée

Sur la médecine athée idolâtre

Sur la science athée falsifiée