Contamination radioactive

PAGE EN COURS D’ÉCRITURE

La contamination radioactive au césium 137 est due aux accidents nucléaires comme Tchernobyl en Ukraine ou Fukushima encore pire au Japon.

Effets de la contamination au césium 137

La contamination est interne et n’est pas l’irradiation directe toujours mortelle à court ou moyen terme. Quand une bombe nucléaire  explose, toutes les personnes qui auront vu à l’œil nu le champignon atomique, seront irradiées, et auront des effets à court, à moyen ou à long terme en fonction de la distance proche ou éloignée.

Forte contamination :

  • atteinte de la moelle osseuse, insuffisance médullaire
  • atteinte du système immunitaire
  • atteinte du système reproductif, stérilité
  • atteinte du foie (effet toxique et trouble du cholestérol dans le foie)
  • atteinte rénale
  • atteinte des os et troubles de la minéralisation osseuse
  • atteinte du cerveau, atteinte du métabolisme du cholestérol dans le cerveau (le cerveau est fait principalement de cholestérol et a un système métabolique indépendant), lésions cérébrales, troubles neurologiques.

Faible contamination :

  • perturbations du cycle nycthéméral (cycle veille/sommeil) par perturbation hormonale
  • atteinte cardiovasculaire, arythmie
  • atteinte du métabolisme de la vitamine D
  • atteinte du métabolisme du cholestérol (cholestérol et vitamine D sont liés)
  • atteinte du métabolisme des hormones stéroïdiennes (glucocorticoïdes, minéralocorticoïdes, androgènes, œstrogènes progestatifs) sans symptômes
  • malformations congénitales et fœtales
  • atteinte de la thyroïde (troubles du métabolisme thyroïdien, hypothyroïdie, nodules, pré-cancer)
  • cancers de la thyroïde
  • atteinte des yeux, anomalies du cristallin, cataractes (enfants plus vulnérables).

Effets à long terme d’exposition chronique :

  • Effets sur le cœur
  • Effets sur la paroi de l’estomac
  • Effet mutagène (mutation génétique) chez l’embryon, risque de trisomie 21.

 

Poissons contaminés du pacifique

Depuis Fukushima, l’eau du pacifique est contaminée jusqu’aux côtes ouest des USA, et le poisson du pacifique est contaminé dans cet océan. Il est préférable et recommandé de ne pas en manger du tout si possible afin d’éviter des maladies.

Étendue de la contamination de l’océan pacifique après la catastrophe nucléaire de Fukushima de mars 2011 (NOAA – National Oceanic and Atmospheric Administration)

 

A suivre