Pollution Électromagnétique – 2 : Symptômes et maladies causés par les champs électromagnétiques artificiels

  • Anomalies les plus courantes et pathologies communes causées par les Champs ElectroMagnétiques artificiels

  • Exemples de cinq études scientifiques prouvant la nocivité des champs électromagnétiques artificiels sur le biologique
  • Syndrome des hyperfréquences ou maladie des micro-ondes ; Dystonie neuro-végétative
  • Les champs électromagnétiques artificiels ouvrent la Barrière Hémato-Encéphalique
  • Les champs électromagnétiques artificiels altèrent la circulation sanguine cérébrale
  • Les champs électromagnétiques artificiels stressent les canaux calciques cellulaires
  • Maladies environnementales de pollution électromagnétique (Electro-pollution) : Maladies du signal calcique – Les Champs ElectroMagnétiques artificiels perturbent le métabolisme de l’ion Calcium à la base de presque tout le métabolisme et fonctionnement du corps : Symptômes, fonctions physiologiques, fonctions métaboliques, et maladies liées à l’ion Calcium, référencés par des études scientifiques
  • Champs électromagnétiques et cancer
  • Bactéries plus virulentes avec exposition aux Champs ElectroMagnétiques artificiels

Les ondes, ça ne se voit pas, donc ça n’existe pas. Les microbes aussi ça ne se voit pas…

Anomalies les plus courantes et pathologies communes causées par les Champs ElectroMagnétiques artificiels 

  • Tête : mal de tête spécifique à l’exposition aux CEM artificiels le jour même ou le lendemain ; sensation de serrement de la tête, de lourdeur de la tête, de chaleur de la tête, de gêne autour et/ou dans la tête, de distension (sensation de pression de l’intérieur vers l’extérieur) dans la tête, de « brouillard » autour de la tête, de casque, de « pulsation » du cerveau ou dans le cerveau, etc.
  • Troubles oculaires, phosphène, yeux secs, yeux qui piquent et qui brûlent, intolérance à la lumière artificielle (néons, etc.), intolérance à la lumière bleue des écrans, photophobie voir intolérance à la lumière du soleil dans certains cas extrêmes
  • Acouphènes, sifflements d’oreilles, tintements, bourdonnements… (dysfonction neurologique plus ou moins réversible du nerf auditif et/ou du cortex auditif). La recrudescence d’acouphènes depuis les années 2010 est principalement due à la pollution électromagnétique (Entendre des  types/fréquences  d’acouphènes : https://www.france-acouphenes.org/index.php/pathologies/acouphenes/entendre-des-acouphenes).
  • Troubles neurologiques : faux vertiges (typique de l’électro-pollution), sensations de chute, étourdissements, vertiges, troubles de l’équilibre, perte d’équilibre jusqu’à la chute dans certains cas extrêmes ; jambes en coton, sensation d’être vidé, sensations de décharges dans le cerveau, et dans les membres ; fourmillements, engourdissements, picotement, sensations de pointes et piqûres dans le cerveau et sur la tête ; excitabilité-nervosité, irritabilité, etc.
  • Troubles cognitifs, difficulté d’attention, de concentration, de mémoire immédiate
  • Cancer du cerveau (glioblastome), neurinome acoustique (tumeur benigne), cancer du sein, cancer du colon, cancer de la prostate, cancer du sang (leucémie)
  • Fatigue chronique, épuisement, amenuisement
  • Faiblesse musculaire ; spasmes musculaires ; douleurs musculaires, contractures musculaires, raideur de la nuque (contractures typique de l’électro-pollution)
  • Sensation oppressive thoracique
  • Troubles du sommeil, difficulté d’endormissement, insomnie de réveil(s), fatigue matinale (sommeil non-réparateur), etc.
  • Douleurs articulaires
  • Troubles cutanés : rougeurs, sensation de brûlure à la surface de la peau et/ou sur le cuir chevelu, picotements, fourmillements, fragilisation de la peau, etc.
  • Réactions allergiques, rhinite chronique, sécheresse nasale, etc.
  • Troubles de la fécondité/fertilité, malformations, fausses-couches, autisme
  • Troubles digestifs : Nausées, troubles intestinaux, poids à l’épigastre,  porosité de la barrière intestinale (intolérances alimentaires), reflux gastriques, difficultés digestives, etc.
  • Troubles cardiaques : arythmie ; arrêt cardiaque dans les cas graves d’intolérance et d’exposition CEM avec, par exemple, le téléphone portable sur le cœur, ou les radars de bateaux
  • Sensation de syndrome grippal
  • Intolérance et allergie aux produits chimiques
  • Intolérance physiologique aux appareils électriques, électroniques, etc.

L’O.M.S. a classé en 2011 l’exposition aux ondes EM artificielles possible cancérigène (seuil minimal qui va passer au niveau supérieur dit « probable » quand se déclenchera le scandale sanitaire majeur mondial et les maladies des ondes EM des nouveaux compteurs à domicile ajouté à la 5 G). En France un cas d’hyper-électrosensibilité a été reconnu officiellement « handicap » par la justice en 2015. En Suède le syndrome d’intolérance aux CEM artificiels ou électro-hypersensibilité est reconnu comme handicap fonctionnel.

Les troubles peuvent apparaître progressivement ou brutalement et comportent plusieurs phases d’aggravation : 1° phase de stress (alarme), 2° phase d’état acquis (épuisement) et 3° phase d’aggravation (dégâts) ; les signes et troubles n’apparaissent pas tous en même temps dans les premières phases mais, sans traitement, vont en s’accentuant. Le diagnostic certain ne dépend pas de sensations subjectives – même réelles, mais d’éléments objectifs : examens spécifiques : encéphalique, sanguin et urinaire corroborés.

Certains ressentent des troubles et d’autres pas qui développeront divers symptômes mineurs dans le temps ou maladies car la biologie de tous est altérée. Les symptômes causés par les micro-ondes des antennes-relais peuvent varier (intensité, signes différents, heures) selon les variations de fréquences lors de  mises à jour ou autres Par exemple, si vous avez eu l’oreille ou la tête qui chauffe du côté où vous téléphonez avec un portable, si vous avez eu à supporter difficilement les néons, si vous avez déjà eu des sensations à la tête en présence de champs électromagnétiques artificiels, etc., cela signifie que votre système nerveux a déjà été sensibilisé et que donc vous avez déjà commencé à être affecté. Ces exemples de signes ci-dessus (parmi beaucoup d’autres) constituent des symptômes de début de sensibilisation du système nerveux aux champs d’ondes artificiels, et iront en augmentant sur des années, et si rien n’est fait, vers une aggravation et des dégâts dans votre cerveau. Normalement ces dégâts sont réversibles si tout est mis en œuvre pour se traiter (sevrage de l’exposition CEM et traitement), mais sans traitement c’est catastrophique, et entraîne vers une espèce de maladie comme la maladie d’Alzheimer qui pourrait rester réversible si traitement. Mais comme aujourd’hui comme il y a des CEM partout, il est devenu très difficile de pouvoir se sevrer de leur exposition, et cela fait craindre la possibilité que la réversibilité devienne moins probante.

Exemple de cinq études scientifiques prouvant la nocivité des champs électromagnétiques artificiels sur le biologique

Génotoxicité des signaux de radiofréquences. Investigation de l’induction des dommages de l’ADN et de micronuclei dans la culture de cellules sanguines humaines

 

Mesure des dommages de l’ADN après exposition aux radiations électromagnétiques dans la bande de fréquence (835, 62 et 847, 74 MHz) de communication de téléphone cellulaire 

 

Les effets d’une exposition à long terme à des champs magnétiques via un rayonnement GSM 900 MHz sur des paramètres biochimiques et sur l’histologie du cerveau : Saadet D. Cecikozlu et al., Electromagnetic Biology and Medicine, 31(4): 344-355, 2012

Résumé : L’exposition à un champ magnétique affecte certains paramètres biochimiques, particulièrement dans la région du cortex. Elle entraîne une baisse significative du nombre de neurones pyramidaux et accroît très significativement le nombre de neurones ischémiques. Par ailleurs, elle accroît le niveau de glucose ainsi que de protéines dans le sang.

 

L’exposition fœtale à des radiations haute fréquence de téléphones portables comprises entre 800 et 1900MHz affecte le neurodéveloppement et le comportement chez la souris : Tamir et al., Scientific Reports, 2:312, 2012

Résumé : L’exposition in utero à des champs électromagnétiques de téléphones portables affecte le comportement adulte. Les souris exposées in utero sont hyperactives et ont des troubles de la mémoire. Ces modifications comportementales sont dues à l’altération de la programmation du développement neuronal. Les souris exposées ont une transmission glutamatergique synaptique altérée sur les neurones pyramidaux de la couche V du cortex préfrontal.

 

L’exposition à des champs électromagnétiques de 2, 45 GHz [¹] suscite une réponse de stress liée à HSP dans l’hippocampe des rats : Yang XS et al.Brain Res Bull, 2012 Jul 1;88(4):371-8

Résumé : Sur les 2048 gènes examinés chez des rats exposés à 2, 45 GHz, 23 gènes sous-exprimés et 18 sur-exprimés ont été identifiés. De manière notable, les protéines de choc HSP 27 et HSP 70 étaient augmentées dans l’hippocampe, témoignant d’un stress intense, particulièrement dans les neurones pyramidaux de la corne d’Ammon et du gyrus denté.

[¹] 2, 45 GHz = fréquence des fours à micro-ondes et du Wifi.

 

Syndrome des hyperfréquences ou maladie des micro-ondes (Symptômes répertoriés par l’armée depuis les années 1970 et connus des pouvoirs civils aussi depuis les années 1970) 

  • dystonie neuro-végétative ¹ de tous degrés de gravité,
  • bourdonnements d’oreille,
  • pulsation dans le crâne,
  • prurit au niveau des oreilles,
  • impression d’électricité au niveau des obturations dentaires,
  • fatigue,
  • céphalée,
  • douleurs oculaires,
  • asthénie,
  • réaction végétative anormale,
  • irritabilité,
  • insomnie,
  • arythmie sinusale (cardiaque),
  • allongement du temps de conduction auriculaire (cœur),
  • picotements,
  • brûlures,
  • circulation des membres inversée,
  • agressivité,
  • troubles du sommeil,
  • troubles de la mémoire,
  • troubles de répartition des hormones dans le plasma sanguin,
  • baisse des leucocytes tueurs, etc.

¹ Dystonie neuro-végétative (Altération de la tonicité du système nerveux autonome) :

  • fatigue intense ;
  • soif ;
  • étourdissement, vertige ;
  • sentiments d’anxiété ou de panique ;
  • palpitations cardiaques lentes ou rapides ;
  • hypotension orthostatique avec syncope si gravité ;
  • maux de tête ;
  • pâleur, malaise ;
  • mydriase (dilatation anormale) des pupilles ;
  • constipation, diarrhée ;
  • nausée ;
  • reflux gastro-œsophagien ;
  • impuissance, anorgasmie, sécheresse intime, incontinence ;
  • trouble visuel ;
  • engourdissements ;
  • douleur nerveuse ;
  • difficulté de respiration ;
  • convulsions, perte de conscience si gravité.

Explication simple de l’apparition d’une dystonie

Le système nerveux autonome innerve tous les organes et se compose d’une branche sympathique et d’une branche parasympathique qui sont opposées et complémentaires. Quand le système nerveux autonome échappe à la volonté, il est sous l’influence des émotions. Le stress et l’anxiété dérèglent et sur-stimulent le système sympathique. La fatigue déséquilibre le système parasympathique. Une dystonie fonctionnelle apparaît sans relation avec une lésion quand le stress et la fatigue sont simultanés. L’opposition complémentaire harmonieuse entre la branche sympathique et la branche parasympathique se manifeste à travers le rythme nycthéméral, rythme veille/sommeil ou jour/nuit. Cela signifie qu’un rythme nycthéméral harmonieux est signe d’une harmonie entre la branche sympathique et la branche parasympathique du système nerveux autonome. Le stress physiologique causé par les CEM artificiels entraîne une dysfonction du rythme nycthéméral, donc une perturbation du sommeil et une fatigue, qui entraîneront une dysharmonie entre la branche sympathique et la branche parasympathique, et par conséquent l’apparition progressive d’une dystonie.

Les champs électromagnétiques artificiels ouvrent la Barrière Hémato-Encéphalique

Les champs électromagnétiques artificiels (CEM), basses et hautes fréquences, agressent le cerveau en ouvrant la BHE (Barrière Hémato-Encéphalique : Barrière sanguine protégeant le cerveau reste du corps).

La Guerre des Ondes, Pr Luc Montagnier (48 min.) – Les CEM ouvrent la BHE

L’ouverture de la barrière hémato-encéphalique expose les cellules du cerveau aux éléments toxiques indésirables contenus dans le sang, et engendre des inflammations des centres nerveux (noyaux de neurones délicats au centre du cerveau : 1° système limbique, siège de la mémoire, et qui analyse les informations de stress et envoie les réponses ; 2° l’amygdale, 3° l’hippocampe et 4° l’hypothalamus, qui gèrent les réponses neuro-endocriniennes ou neurotransmetteurs). Le cerveau devient sensible, allergique et intolérant à des éléments contenus dans le sang auxquels il ne devrait normalement pas être exposé, ce qui produit des intolérances ou allergies chimiques et électromagnétiques qui sont déjà des inflammations destructrices des noyaux neuronaux et sont normalement réversibles si le nécessaire est fait (diagnostic, traitement médical, protection électromagnétique et/ou chimique). Sans traitement, ces intolérances évolueront vers un genre de maladie d’Alzheimer. Les émissions électromagnétiques naturelles n’ont pas spécialement (ou en conditions normales) d’effets nocifs sur le vivant.

Vidéo sur les CEM ouvrant la BHE : “Interview du Pr Pierre Aubineau”  (10 min), Annie Lobé, octobre 2002 : http://www.santepublique-editions.fr/objects/InterviewPrAubineau.wmv

Perméabilité de la barrière hémato-encéphalique induite par les radiofréquences de 915 MHz, par le courant continu et les courants alternatifs de 8, 16, 50 et 200Hz. Salford LG, Brun A, Sturesson K, Eberhardt JL, Persson BR. Microsc Res Tech. Avril 1994 15;27(6):535-42. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8012056

Augmentation de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique chez les cerveaux de mammifères après 7 jours d’exposition aux radiofréquences de type GSM-900. Nittby H, Brun A, Eberhardt J, Malmgren L, Persson BR, Salford LG. Pathophysiology. Aout 2009;16(2-3):103-12. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19345073

Une étude confirmerait l’effet du portable sur la Barrière hémato-encéphalique : https://electrosensible.info/2015/05/20/une-etude-confirmerait-leffet-du-portable-sur-la-barriere-hemato-encephalique/

 

Les champs électromagnétiques artificiels altèrent la circulation sanguine cérébrale

 

Les champs électromagnétiques artificiels stressent les canaux calciques cellulaires

Le calcium est l’élément le plus impliqué dans la communication des cellules nerveuses et les champs EM artificiels stressent les canaux calciques cellulaires (trop de calcium entrant dans les cellules provoquent leur apoptose ou mort cellulaire). Chez les personnes intolérantes aux champs électromagnétiques (basse fréquence ou micro-ondes ou hautes fréquences) les canaux calciques cellulaires sont stressés.

Hypersensibilités chimiques et électromagnétiques par Martin Pall – 16 min.

Martin Pall : «Les récepteurs NMDA sont activés par les substances chimiques tandis que les CCVD sont activés par les champs électromagnétiques».

Exposition aux champs électromagnétiques : Activation des canaux calciques voltage-dépendants – Martin L. Pall

Le calcium ‘ion Cacium) est impliqué de manière primordiale dans tout le métabolisme et le déclenchement de nombreuses maladies. Le stress des canaux calciques causent l’électrohypersensibilité. En résumé, les CEM artificiels causent une mort cellulaire prématurée.

Mécanisme d’action des ondes électromagnétiques sur les organismes vivants : «L’un des effets les plus étudiés en bioélectromagnétisme est l’efflux d’ions calcium» : http://www.santepublique-editions.fr/dossier-mecanisme-d-action-des-ondes-electromagnetiques-par-annie-lobe.html

Maladies environnementales de pollution électromagnétique (Electro-pollution) : Maladies du signal calcique – Les Champs ElectroMagnétiques artificiels perturbent le métabolisme de l’ion Calcium à la base de presque tout le métabolisme et fonctionnement du corps : Symptômes, fonctions physiologiques, fonctions métaboliques, et maladies liées à l’ion Calcium, référencés par des études scientifiques

Le Calcium se dissout dans l’eau sous forme d’ion Calcium (Ca 2+), et comme les organismes sont essentiellement composés d’eau, une perturbation de fonction de l’ion Calcium est une perturbation de presque toutes les fonctions. Une bonne fonction de l’ion Calcium est vitale pour la vie cellulaire, le système nerveux, le système hormonal et beaucoup d’autres tissus, organes et fonctions. D’autres recherches sur ce sujet permettraient probablement de mieux connaître la cause des déclenchements de l’électrosensibilité, de l’intolérance aux champs électromagnétiques artificiels et/ou maladies des ondes et de trouver des traitements. Il existe aussi des propriétés quantique de l’atome (ion) de calcium à travers la membrane cellulaire : son effet tunnel par dualité ondes-particules en rapport avec la molécule d’eau (possiblement du à la géométrie singulière du vide quantique de la molécule d’eau). Des recherches dans ce sens permettraient probablement de mieux connaître cette fonction. La perturbation de la fonction de l’ion Calcium – principalement causée par l’Électro-pollution – est un poison pour l’organisme, et engendre différents dysfonctionnements et maladies étroitement liés (plus ou moins directement) à l’ion Calcium, tels que (liste non-complète et  référencement en cours des études scientifiques par thèmes) :

Fonctions/cellule dépendant de l’ion Calcium lui-même perturbé par les CEM artificiels [n résultats d’études scientifiques sur NCBI Pubmed : n+ion calcium] :

  • Apoptose (mort programmée de la cellule) [2685]
  • Stress oxydant [2424], oxydation [1836], radicaux libres [8780]
  • Mitochondrie (énergie de la cellule) [5108]
  • Canaux calciques [36337] ; Canaux Calciques Voltage Dépendants [6304]
  • Division cellulaire [3387] ; Mitose [223]
  • Membrane cellulaire [23985]
  • Prolifération cellulaire [3214]
  • Agrégation plaquettaire [4662]
  • Réticulum endoplasmiques (vésicules cellulaires contenant les ions Calcium) [5267]
  • Lymphocytes (globules blancs du système immunitaire contre les  infections) [1675]

Hormones dépendant de l’ion Calcium (une hormone est produite par une glande tandis qu’un neuro-transmetteur est une hormone produite par les neurones) [n résultats d’études scientifiques sur NCBI Pubmed : n+ion calcium ] :

  • Angiotensine (hormone hépatique régulant le volume et la tension artérielle selon le système rénine-angiotensine-aldostérone) [1188]
  • Calcitonine (hormone thyroïdienne) [1216]
  • Histamine (médiateur de l’allergie) [1193]
  • Dopamine (neuro-transmetteur) [876]
  • Catécholamines (neuro-transmetteurs) [3455]
  • Chorio-gonadotropine (hormone de contraction-relâchement des muscles lisses vasculaires) [130884]
  • GABA : Acide gamma amino-butyrique (neuro-transmetteur) [1324]
  • Glutamate (neuro-transmetteur) [3640]
  • Noradrénaline (neuro-transmetteur) [1727]
  • Rénine  (enzyme rénale du système rénine-angiotensine-aldostérone) [327]
  • Aldostérone (hormone des surrénales) [429]
  • Insuline (hormone du pancréas) [2084]
  • Mélatonine (neuro-transmetteur) [780]
  • Œstrogène (hormone  des ovaires) [1073]
  • Parathormone (hormone des parathyroïdes régulant le calcium) [4328]
  • Progestérone (hormone  des ovaires) [350]
  • Sérotonine (neuro-transmetteur) [1120]
  • Tryptophane (acide aminé précurseur de la sérotonine) [544]
  • Vasopressine (hormone régulant la pression sanguine, la réabsorption d’eau rénale, et le métabolisme cellulaire hépatique des glucides) [745]

Cancers liés à l’ion Calcium [n résultats d’études scientifiques sur NCBI Pubmed : n cancer+ion calcium] :

  • Cancer du foie [264]
  • Cancer du poumon [224]
  • Cancer du cerveau  : gliome [352] ; glioblastome [71]
  • Métastase (migration cancéreuse secondaire) [250]
  • Cancer de la prostate [175]
  • Cancer du sein [296]
  • Lymphome (cancer des ganglions lymphatiques) [191]
  • Leucémie (cancer du sang) [588]
  • Cancer de l’utérus [31]  ; Cancer du col de l’utérus [29] ; Papillomavirus (virus causant le cancer du col de l’utérus) [11]
  • Cancer des testicules [16]

Autres organes/fonctions et maladies liés à l’ion Calcium [n résultats d’études scientifiques sur NCBI Pubmed : n+ion calcium] :

  • Barrière Hémato-Encéphalique (Protection sanguine du cerveau) [221]
  • Maladie d’Alzheimer [352]
  • Maladie de Parkinson [103]
  • Apprentissage [589] ; Concentration [45912] ; Mémoire [542]
  • Dents (L’ivoire dentaire résulte du métabolisme ion Calcium) [5352]
  • Asthme [379]
  • Allergie [966]
  • Athérosclérose [458] (La calcification est la cause première d’athérosclérose ou formation de plaque d’athérome)
  • Calcification [2925]
  • Calculs rénaux [1265], lithiases rénales [1233]
  • Constipation [73], diarrhée [266]
  • Dépression [1637] ; Angoisses [113] ; Trouble bipolaire [119]
  • Diabète [1592]
  • Douleur [2014] ; Fibromyalgie [11]
  • Épilepsie [628]
  • Émotions [56]
  • Fatigue chronique [22]
  • Fibrose [1078] ; Fibrome [6]
  • Gluten [31] ; intolérance au gluten [46] ; maladie coeliaque [49]
  • Infections [1798] ; Rhinite [46] ; Salmonelle [176] ; Staphylocoque doré [442] (Les bactéries sont aussi plus virulentes exposées aux CEM artificiels)
  • Développement fœtal [1409] ; Mobilité/motilité des spermatozoïdes [359]
  • Acné [12] ; Cicatrisation [1248] ; Herpès [33] ; Psoriasis [53] ; Maladie de Darier [4] (Dyskératose folliculaire : maladie chronique et rare de la peau par poussées de papules et formation de nappes épaisses verruqueuses, dite « héréditaire » et/ou  « orpheline »)
  • Cœur [11284] ; Tachycardie [410]; Hypertension [2204] ; Coagulation [1046] ; Ischémie (Insuffisance de circulation du sang) [2851]
  • HIV [176]
  • Inflammation [2140]
  • Lumière [5975]
  • Mal de tête [112] ; Migraine [183]
  • Muscles [15695] ; Protéines kinases (PKC) [8420] ; Myopathie [549] ; Réticulum sarcoplasmiques (Vésicules cellulaires des muscles contenant les ions Calcium) [4394] ; Spasme [175]
  • Hyperthermie maligne (Complication extrêmement rare d’ordre génétique suite à anesthésique halogéné : augmentation de la température corporelle de 1 à 2 ° C toutes les 5 minutes par hypercatabolisme musculaire, avec libération intense de catécholamines et hyperkaliémie) [161]
  • Obésité [320]
  • Œdème [440]
  • Rhumatisme [304]
  • Schizophrénie [127]
  • Sclérose en plaque [125]
  • Thyroïde [810]
  • Troubles digestifs [2050]
  • Troubles du sommeil [33]
  • Vasoconstriction [1050] ; vasodilatation [1047]
  • Vision [279] ; Cataracte [8]

Vitamines liés à l’ion Calcium :

  • Vitamine A [182]
  • Vitamine B 12 [89]
  • Vitamine C [607]
  • Vitamine D [3201]
  • Vitamine K [448]

Éléments liés à l’ion Calcium (ion Calcium perturbé = antagonistes et fonctions dépendantes perturbées) :

 

Champs électromagnétiques (CEM) et cancer

Comment les champs électromagnétiques favorisent le cancer
et comment s’en protéger : http://www.santepublique-editions.fr/cem-cancer.html

Rémi Vila victime du téléphone portable, frappé par un cancer de l’oreille interne lié aux ondes du portable

 

Bactéries plus virulentes avec exposition aux Champs ElectroMagnétiques artificiels

Moisissures et bactéries plus virulentes selon exposition aux CEM artificiels Dr Klingnart

 

Pr Montagnier à l’AFFSET sur les effets des CEM avec les Bactéries